Recherche du mot clé « Novorossia » (5 résultats)

Un Boeing 777 de la compagnie Malaysia Airlines parti d'Amsterdam à destination de Kuala Lumpur s'est écrasé dans la région de Donetsk, à 60 km de la frontière russe. A son bord se trouvaient 280 passagers et 15 membres d'équipage. Selon les premiers éléments disponibles, il n'y aurait pas de survivants. (nouvelles mises à jour en bas de page)
 
L'appareil a disparu des écrans des radars vers 15 h 20 (heure de Paris) alors qu'il volait à 10.000 mètres d'altitude, puis s'est écrasé près du village de Grabove, aux environs de la ville de Chakhtarsk, dans la région de Donetsk, a indiqué l'administration régionale. Selon les sources officielles, il ne semble pas y avoir de rescapés du crash aérien. Des débris de l'avion et des corps ont été découverts près de la ville de Thorez de la région d...

Alors que la scène médiatique se focalise principalement - et souvent partialement disons le -, sur les évènements impliquant le conflit israëlo-palestinien, il semble que ce soit l'omerta complète sur la situation en Ukraine. Il serait en effet malvenu de la part des médias officiels d'avouer la déconfiture de l'armée officielle ukrainienne face aux séparatistes.
 
Le nouveau président Porochenko et ses sbires néo-nazis soutenus par l'Otan et les États-Unis ne semblent en effet pas être en mesure de « mâter l'insurrection » du Donbass, tâche qui selon lui, devait être rapidement bouclée, et qui s'est soldée jusqu'ici par le massacre (visiblement intentionnel) de civils innocents. Nous apprenions même lundi dernier que Porochenko aurait donné l'ordre d'utiliser des armes chimiques contre ...

Au départ il s'agit d'un article plutôt prospectif publié par l'agence de presse RIA Novosti qui fait le point sur l'escalade militaire dans l'est de l'Ukraine et les différentes options du gouvernement putschiste.
 
Et puis, après cette analyse et le constat d'échec de la première offensive de l'armée ukrainienne dans le Dombass et de l'enlisement  meurtrier du conflit, vient ce paragraphe :

« La Russie a déjà commencé à projeter des troupes vers la frontière ukrainienne, pour l'instant pour renforcer la sécurité. Mais des vidéos du déplacement vers la frontière d'unités importantes de transmissions et logistiques ont déjà été rendues publiques. Elles sont nécessaires pour constituer un grand groupe armé en mesure de mener une opération offensive. Cette opération semble inévitable si l...

Le milliardaire oligarque Petro Porochenko a remporté l'élection présidentielle ukrainienne dès le premier tour, écrit lundi le quotidien Izvestia. Comme l'avait annoncé le site le monde russe, cette élection n'est « ni légitime, ni démocratique, mais reconnu par l'UE et les USA comme un grand moment d'expression démocratique du peuple ukrainien ».
 
Ce résultat n'est pas une surprise, mais très certainement le résultat d'une manipulation occidentale dans une volonté de garder une option gouvernementale et une main mise européiste en Ukraine, tout en calmant le jeu au vu des forts liens et intérêts commerciaux de Porochenko en Russie, avec laquelle des négociations vont désormais être rendues possible, ce qui n'était pas le cas avec le pouvoir provisoire néo-nazi précédemment en place.
 
En...

La situation en Ukraine est loin d'être réglée, et l'élection présidentielle qui doit y avoir lieu demain ne va que jeter de l'huile sur le feu, puisque le gouvernement illégitime actuel de Kiev a organisé la répression de toute opposition à l'intégration européenne ! C'est beau la démocratie...
 
L'armée officielle ukrainienne a récemment sorti l'artillerie lourde pour pilonner les villes de Lougansk et Donetsk, avouant ainsi leur incapacité à dominer la résistance par manque d'effectifs. Un manque du aux multiple désertions des soldats refusant de tirer sur le peuple qu'il s'étaient jurés de défendre, quand ils ne sont pas fusillés pour refus d'obéissance ou pour avoir déposé les armes.
 
Les milices cosaques ne sont de plus pas les seules à soutenir concrètement les insurgés pro-russes, ...