Recherche du mot clé « Nouvelle-Guinée » (11 résultats)

De nos jours, et bien que ces découvertes ne soient plus d'actualité, la science peine toujours à apporter une explication cohérente au très étrange « mystère des mammouths gelés » découverts en Sibérie, dont certains retrouvés presque intacts, parfois même figés alors qu'ils étaient en train de s'alimenter.

Si la « théorie de la surfusion » semble être à l'heure actuelle admise par certains, elle ne peut selon moi s'appliquer qu'à un nombre limité d'individus piégés et ne peut apporter une explication convaincante au vu du nombre de mammouths découverts et de leur répartition sur une zone importante.

Évidemment, d'autres théories parfois pour le moins farfelues ont vu le jour. Pour certains, les mammouths sont des animaux qui habitent actuellement l'intérieur de la Terre et gèlent su...

Trois nouveaux séismes de forte amplitude ont frappé le Nicaragua, le Chili, et la Papouasie/Nouvelle-Guinée aujourd'hui. La forte activité tectonique qui secoue la planète depuis maintenant plusieurs semaines ne semble pas faiblir, hormis quelques rares périodes d'accalmie.
 
Comme je l'avais déjà évoqué, l'amplitude et la fréquence continue de ces secousses confirment l'idée selon laquelle un évènement majeur bien plus conséquent se profile dans un avenir proche. Comme le souligne Eaglefeather dans un commentaire sur les moutons enragés, d'autres séismes consécutifs bien que moins forts interpellent tout de même en Europe (Centre de l'Espagne, Sud-Est de la France, Centre de l'Italie, et Nord de la Mer Egée/sud d'Istanbul).
 
Il n'est pas impossible que la région sud-est de la France réce...

Un nouveau séisme s'est produit à 23h43 (heure locale - 3h43 à Paris) à 20 km au sud de la ville d'Iquique, et à une profondeur de 40 km. Ce nouveau séisme, relié à d'autres évènements, met en lumière la possibilité de tremblements de terre de bien plus grande envergure prochainement...
 
24 heures seulement après le puissant séisme de magnitude 8.2 survenu hier au Chili faisant 6 morts et de nombreux dégâts matériels, une nouvelle secousse de magnitude 7.8 a frappé hier soir (mercredi) l'extrême nord du pays, déclenchant une nouvelle alerte au tsunami qui a toutefois été rapidement levée par les services hydrographiques et océanographiques de l'armée chilienne (Shoa - ndlr: nanas ?). 
 
Une alerte au tsunami a également été déclenchée puis levée dans le sud du Pérou, selon la Marine péruv...

Avant de vous délivrer l'info, et sans pour autant vouloir vous inquiéter outre mesure, il est important de noter que l'activité sismique est en hausse depuis quelques temps, avec un séisme de 6.5 au nord-ouest de l'ile Sabang en Indonésie le 21 mars, suivi hier par une puissante secousse de 6.5 de magnitude au sud des iles Fidji (voir plus bas). Le veilleur
 
Sur la côte nord du Chili, 300 secousses sismiques ont été enregistrées la semaine passée, dont la plus importante a atteint 6,7 sur l'échelle de Richter. Cette dernière s'est produit dimanche en mer à une faible profondeur face à la côte nord-est du Chili, sans toutefois provoquer de tsunami, a indiqué l'Institut d'études géologiques des États-Unis (USGS).
 
C'est pourquoi 100.000 personnes ont été évacuées le 16 mars, mais il n'y a ...

Le retour de la tache solaire AR1967 a déclenché une puissante éruption solaire de classe X4.9, le 25 février à 00h49 (UTC). C'est l'éruption solaire la plus intense de 2014, et l'une des plus fortes du cycle solaire actuel. Le Solar Dynamics Observatory (SDO) de la NASA ont enregistré ce flash ultraviolet extrême.
 
Bien que cette éruption soit impressionnante, ses effets sont atténués par l'orientation de cette dernière, située près de la branche sud-est du soleil et non face à la terre. En effet, la brillante éjection de masse coronale (CME) qui a été propulsée loin du soleil peu de temps après l'éruption semble ne pas devoir affecter notre planète, du moins pas directement.
 
Les émissions radio issues de l'onde de choc située à la l'extrémité de la CME suggèrent une vitesse d'expansion...