Recherche du mot clé « Mercosur » (2 résultats)

Le digne successeur de Hugo Chavez - Nicolas Maduro - tient bon le cap et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il n'arrange pas les affaires des élites du nouvel ordre mondial qui convoitisent avec leur appétit habituel les ressources de ce pays, et de l'amérique latine dans son ensemble.
 
Il tient fortement tête à l'oligarchie américaine, aussi bien par son refus de se plier face à Obama le menacant si il donnait refuge à Edward Snowden dernièrement, que par sa présence au sein du Mercosur, zone d'échange totalement indépendante et gênant fortement les interêts des usa. Espérons que Nicolas ne soit pas lui aussi « subitement victime » d'une crise cardiaque dans les mois à venir... Le veilleur
 
Le départ physique de Chavez a laissé un vide que Maduro a vite comblé en faisant vivre, pl...

Suite à l'affaire de l'avion du président bolivien, l'argentine, le brésil, l'uruguay et le venezuela rappellent leurs ambassadeurs en france, espagne, italie et portugal.
 
On a appris ce 12 juillet au soir que 4 États sud-américains membres du Mercosur, dont les 3 plus importants démographiquement et économiquement (Argentine, Brésil et Venezuela), ont décidé de rappeler leurs ambassadeurs en consultation dans les 4 États européens (dont la France) mêlés à l'affaire de l'avion du président bolivien Evo Morales. Cette décision, annoncée à Montevideo, capitale de l'Uruguay, dans le cadre du Mercosur, est d'autant plus spectaculaire qu'elle a été prise conjointement et collectivement par des États qui n'ont pas été directement impliqués dans cette affaire, à savoir 4 des 5 États du Mercosu...