Recherche du mot clé « Merck » (6 résultats)


L’entreprise allemande Bayer a annoncé l’achat de la firme américaine Monsanto en vue d’une fusion, et pour le montant astronomique de 59 milliards d’euros (66 milliards de dollars). Le géant de l’industrie pharmaceutique et chimique dont les pesticides dits « tueurs d’abeilles » sont controversés engloutit ainsi le fabricant - tout aussi controversé - de pesticides et de semences OGM Monsanto.

Si nous nous réjouissions en début d’année de la dégringolade des bénéfices du géant Monsanto, le constat est aujourd’hui amer, et comme je l’avais annoncé alors à l’époque « ne perdons pas de vue que le lobby de l’agro-alimentaire a le bras long et peut encore nous réserver certaines surprises ». La surprise est en effet au rendez-vous, bien qu’en y réfléchissant, cette acquisition était prévis...

Un médicament contre l'hépatite C a été mis sur le marché en minimisant ses effets indésirables... Experts de l'agence du médicament payés par le labo, lobbying agressif, publicité mensongère... L'histoire du Victrelis est un concentré des dérives de l'industrie pharmaceutique. Libération, qui a eu accès à des documents confidentiels, lève le voile sur les pratiques douteuses du labo américain Merck et sur la compréhension des autorités à son égard. Résultat : malgré ses effets secondaires sévères, le Victrelis a été autorisé pour des malades qui n'en avaient pas besoin.
 
Tout commence début 2010. Merck teste un nouveau médicament contre l'hépatite C, maladie qui tue 3 500 personnes par an en France. La bithérapie guérit alors moins de 40% des malades (1). En y ajoutant le Victrelis (tri...

Après la pathétique découverte mettant en lumière que l'Union Européenne paye des « trolls » pour contrer l'euroscepticisme sur Internet, ce sont maintenant les trusts pharmaceutiques qui lancent une chasse aux sorcières !
 
Conscients d'un mouvement d'éveil lié aux médias de santé alternatifs sans langue de bois, les lobbyistes de la « santé par le vaccin » commencent à vacciller sur leurs fondements devant l'ampleur de cette prise de conscience mondiale face à leurs magouilles. Leur crédibilité étant désormais sérieusement mise en doute, ils essaient désormais de renverser la vapeur en se servant d'organismes humanitaires tels que l'Unicef (Association Humanitaire pour la survie et la protection des enfants du monde), preuve que nos efforts face à la désinformation ne sont pas vains... ...

Bien que l'article que je vous délivre ici soit daté de mai 2011, je décide sans la moindre hésitation de le relayer, car il met non seulement en évidence la prise de conscience de certains médecins vis à vis du danger de la vaccination, mais également du nombre croissant de refus de la pratique de la vaccination parmi la communauté médicale.
 
Alors que les pressions exercées par big pharma pour intensifier leurs campagnes de vaccination - voir même les rendre obligatoires au mépris de la santé des patients - n'ont jamais été si fortes, constater que les pratiquants eux mêmes se responsabilisent quitte à faire une croix sur d'importants revenus est un fort message d'espoir, en voici le témoignage... Le veilleur
 
Pour ceux qui ne me connaissent pas, je suis médecin généraliste depuis 35 ...

Un très bon article relayé par notre cher Folamour de Crashdebug.fr, et provenant d'un billet de Susanne Posel sur occupycorporatism.
 
En 2008, un rapport de la Commission sur la prévention de la prolifération du WMD et du terrorisme a identifié un danger clair et actuel d'attaques biologiques en 2013.
 
Le Comité congressionnel a réclamé que les nations du Moyen-Orient comme le Pakistan étaient les plus susceptibles d'être les origines d'une telle attaque contre les USA, ou les divers autres points à travers le globe. Se concentrer sur la capacité nucléaire du Pakistan les légitime alors de les appeler comme des endroits de reproduction possible pour la dissension terroriste.

Le rapport déclare cela :
 
« à moins que les communautés du monde agissent décisivement et avec la plus grande urg...