Recherche du mot clé « Mediator » (14 résultats)

Alors que la nouvelle ministre de la Santé, Agnès Buzyn, dévoilait le 15 juin dans une interview au Parisien ses intentions de rendre obligatoires 11 vaccins (contre 3 aujourd'hui), de récentes découvertes sur son passé professionnel laissent entrevoir ses liens douteux avec l'industrie pharmaceutique, alias « big pharma ».

Une réelle question sur de très probables conflits d'intérêts se pose en effet, à commencer par son mari, Yves Lévy, qui n'est autre que le directeur de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), mais également auprès de laboratoires pharmaceutiques, puisque les déclarations publiques d'intérêts d'Agnès Buzyn [1][2] que s'est procuré le site libreactu.fr, attestent qu'elle a été directement rémunérée pour diverses activités par le laborato...


Le concept de vie privée ne sera bientôt plus qu'un terme vide de sens, rendu obsolète dans une société de consommation ou les géants de l'industrie pourront accéder sans vergogne aux moindres recoins de votre vie intime pour conditionner votre existence.

A moins d'être suivi(e) par un médecin pour qui le mot « éthique » possède encore un sens, il en sera fini de la confidentialité de votre état de santé, ou de votre anonymat face aux organismes de recherche. Pire encore, car il est question ici d'autoriser des organismes à but lucratif à vos données personnelles de santé !

Le ministère de la Santé se veut rassurant, puisqu'il annonce qu'un comité scientifique sera en charge d'analyser les demandes d'accès à vos données, et j'imagine bien sûr qu'il ne sera nullement fait mention de l'orig...

Alors même que ces deux médecins n'exercent même plus, l'ordre des médecins a tout de même cru bon d'interdire de les interdire de médecine pendant 1 an dont 6 mois de sursis pour les sanctionner d'avoir publié leur livre sur les dangers des médicaments. Le message passé aux confrères qui exercent toujours est : « ne faites pas comme eux ou on vous tombera dessus également ».
 
Cet acharnement est d'ailleurs tout sauf épisodique vu que le docteur Vercoutère a lui été interdit de médecine pour ses positions tout à fait légitimes à l'encontre de la vaccination. Voilà donc ce qu'il en coûte de ne pas s'en tenir au diktat de Big Pharma et oser délier sa langue sur les sujets qui fâchent en médecine. C'est également pour cela que tant de médecins se taisent... ou attendent leur retraite pour ...

Incroyable mais vrai : le ministère de l'Education nationale a confié à l'industrie du sucre le soin d'éduquer nos enfants à la nutrition ! La mobilisation de tous est nécessaire pour faire reculer le ministre.
 
Que diriez-vous si le gouvernement demandait au laboratoire Servier, le fabricant du Mediator, d'informer la population sur les moyens de traiter le surpoids et le diabète ? S'il confiait à Monsanto une campagne d'information sur les OGM ? (ndv : c'est déjà le cas au Québec, voir « Au Québec, les OGM vantés dans des manuels scolaires ») C'est pourtant l'exploit qu'a réalisé le ministre de l'Education nationale le 29 octobre 2013, en permettant au CEDUS, organisme de propagande de l'industrie du sucre, de délivrer pendant 5 ans aux enseignants, aux élèves et à leurs familles une ...

Big Pharma n'avait pas besoin de cela... Un nouveau scandale éclabousse l'industrie pharmaceutique et si, à la différence du scandale du Mediator, cette affaire n'a heureusement pas fait de victime, elle éclaire d'une lumière crue les relations parfois ambiguës qui existent entre les géants du secteur et les scientifiques.
 
Tout tourne autour d'une des molécules les plus utilisées dans le traitement contre l'hypertension artérielle, le valsartan. Ce médicament est commercialisé par Novartis sous le nom de Tareg en France et de Diovan pour des pays comme les Etats-Unis, la Grande-Bretagne ou le Japon. Il est considéré comme un « blockbuster » pharmaceutique, c'est-à-dire un médicament vedette : en 2010, le Diovan a ainsi constitué la meilleure vente de Novartis, avec un chiffre d'affaire...