Recherche du mot clé « Mars One » (3 résultats)

Les chercheurs russes se sont déclarés prêts à coloniser la Lune dans un projet élaboré par l'Académie des sciences de Russie, l'agence spatiale Roskosmos et l'Université Lomonossov de Moscou [1]. Ce projet n'est pas nouveau et a déjà été évoqué à plusieurs reprises, comme en 2012 [2], puis un peu plus tard en 2013 [3], ou encore en début de cette année [4].
 
On pourrait voir dans cette annonce un message visant à démontrer une supériorité technologique russe, comme au temps de la guerre froide, qui d'ailleurs semble à nouveau pointer le bout de son nez, mais le contexte est ici un peu différent, tout comme les enjeux. Si à l'époque la chute de l'ex URSS a entrainé avec elle un déclin technologique temporaire, l'arrivée au pouvoir de Vladimir Poutine a changé la donne, ce dernier ayant ...

Une fois encore, un scénario qui nous a parfois été délivré sous forme de divertissement (films, séries, livres) - et ce depuis de nombreuses années - est sur le point de devenir réel, avec l'avènement d'ici quelques décennies d'un « vaisseau-monde », qui sous couvert d'expérimentation scientifique, annonce à demi-mot mais clairement les prémices d'un exode du genre humain vers de nouvelles exo-planètes habitables.
 
Votre Veilleur reviendra sur d'autres aspects à propos de cette révélation, mais voici d'abord ce que rapporte le NouvelObs dans une version tant officielle qu'aseptisée :
 
En 2100, un vaisseau spatial avec à son bord des milliers de personnes pourrait décoller à destination d'un autre système solaire. Science-fiction ? Des scientifiques travaillent sérieusement à ce projet de...

« Voir Naples et mourir » (« Vedi Napoli e poi muori »), cette expression est connue dans le monde entier, mais connaissez-vous « Voir Mars et mourir » ? Il semble qu'une société privée se soit mise en tête d'en faire son crédo. Comme vous allez le découvrir en lisant cet article, de riches lobbyistes ont l'intention de nous présenter la « télé-réalité » du siècle, ou les candidats vont... mourir à 55.758 millions de kilomètres de chez eux sans le moindre espoir de retour ! Le veilleur
 
Sont-ils de grands malades ou simplement de grands rêveurs ? 1058 candidats à un aller simple pour la planète Mars viennent en tout cas d'être pré-sélectionnés par la direction du projet Mars One, qui prévoit d'installer en 2025 la première colonie humaine sur la planète rouge. 200.000 personnes au total ...