Recherche du mot clé « Kamtchatka » (13 résultats)

Un nouveau séisme s'est produit à 23h43 (heure locale - 3h43 à Paris) à 20 km au sud de la ville d'Iquique, et à une profondeur de 40 km. Ce nouveau séisme, relié à d'autres évènements, met en lumière la possibilité de tremblements de terre de bien plus grande envergure prochainement...
 
24 heures seulement après le puissant séisme de magnitude 8.2 survenu hier au Chili faisant 6 morts et de nombreux dégâts matériels, une nouvelle secousse de magnitude 7.8 a frappé hier soir (mercredi) l'extrême nord du pays, déclenchant une nouvelle alerte au tsunami qui a toutefois été rapidement levée par les services hydrographiques et océanographiques de l'armée chilienne (Shoa - ndlr: nanas ?). 
 
Une alerte au tsunami a également été déclenchée puis levée dans le sud du Pérou, selon la Marine péruv...

Les volcans se sont réveillés au Kamtchatka. Cette fois, il s'agit du Kizimen et du Chiveloutch. L'alerte orange, un des niveaux les plus élevés, a été déclenchée. La colonne de gaz et de cendres est haute d'environ six kilomètres. Ceci constitue une menace directe pour l'aviation : les petites particules de cendres volcaniques pourraient provoquer des catastrophes en pénétrant dans les dispositifs mécaniques des avions et hélicoptères.
 
Le Kamtchatka est une des plus belles contrées de Russie. Les guides indiquent que l'on peut y ressentir une immense énergie provenant des entrailles de la Terre. Maintenant, on peut non seulement sentir cette énergie, mais aussi la voir et même la palper. Mais cela ne peut étonner que les touristes, car les autochtones sont habitués à de tels événements...

Quelques jours seulement après un essaim de séismes au Kamtchatka (Russie), de nouvelles manifestations de forte ampleur viennent d'avoir lieu, encore une fois aux abords de la plaque pacifique.

Cette nouvelle série de séismes était prévisible et dénote clairement une intensification de l'activité tectonique sur la zone de la grande ceinture de feu. Nous pouvons nous attendre également à une augmentation significative de l'activité volcanique le long de la ceinture, particulièrement dans la région de l'arc des Kouriles-Kamtchatka. La possibilité de nouveaux séismes aux abords du Japon sont également à redouter... Le veilleur
 
Un puissant séisme de magnitude 8.3 frappe l'Extrême-Orient russe
 
Un puissant tremblement  de terre d'une magnitude de 8,3 sur l'échelle de Richter a été enregistré ...

Je publiais le mois dernier un article évoquant les changements terrestres majeurs en train de s'opérer au niveau des plaques tectoniques. Des évènements nouveaux viennent conforter cette théorie après une courte période d'accalmie, et il n'est pas impossible que le récent regain de l'activité solaire en soit responsable ou n'y ait contribué. Le veilleur

Un essaim de tremblement de terre s'est produit dans la région de Petropavlovsk-Kamchatskiy (Kamtchatka) en, Russie. 39 séismes ont frappé la région dans les dernières 22 heures (lien CSEM - Centre Sismologique Euro-Méditerranéen). Le plus fort a été un séisme de magnitude 5,9, qui a secoué le fond de l'océan à une profondeur de 16,5 km. La dernière flambée sismique le long de cette région reflète une agitation croissante sur une des pla...

Le risque de catastrophe nucléaire ne s'arrête pas aux centrales elles-même, il persiste bien au delà sous la forme de déchets disséminés de par le monde. Alors que pour Areva qui veut nous faire croire que « tout va bien », évoquant la partie visible de l'iceberg que sont les sites de stockage officiels, nonobstant les dépots dits « sauvages » que certains d'entre vous connaissent déjà, qu'en est-il de la situation réelle ?
 
Pas besoin d'avoir bac +5 pour comprendre que la ressource principale des habitants de cette planète - sans laquelle aucune vie n'existerait - est l'eau. Qu'arriverait-t-il si l'eau du globe était exposée à une irradiation prolongée causée par la détérioration de containers radioactifs au fond des océans ? Je vous laisse juger par vous même de ce qui nous attend dan...