Recherche du mot clé « Homs » (12 résultats)

Il faut avouer que les récentes actualités de la scène, ou plutôt du théâtre géopolitique sont assez inquiétantes, et laissent entrevoir une possible escalade de l'habituelle narrative belliqueuse des États-Unis. Ces évènements agressifs et en violation avec le droit international, sous couvert d'une lutte se voulant combattre l'état islamique selon Washington et son nouveau président Trump, ne sont en fait selon moi qu'une tentative visant à atteindre plusieurs objectifs.

Nous avons en premier lieu un Trump qui, en totale contradiction avec ses premiers discours, tient à légitimer son autorité de chef de guerre d'une puissance hégémonique, et qui pour cela n'hésite pas à utiliser ses « nouveaux jouets » les plus puissants, à l'image de la démesure architecturale de ses énormes buildin...


Loin de moi l'idée de remettre en question la globalité des hypothèses complotistes connues, d'autant plus qu'un nombre important de ces théories se sont avérées justes, et que d'autres se révèlent plausibles et peuvent être amenées à se vérifier.

Il est toutefois nécessaire de savoir rester lucide et objectif pour avoir une vision d'ensemble cohérente et crédible, et à plus forte raison pour ne pas se fourvoyer sur de nombreux sujets, ce qui nous amènerait à des conclusions ou prévisions erronées. Car si il est facile pour certain(e)s d'utiliser le qualificatif de « complotiste » pour vous décrédibiliser, il est tout aussi aisé mais risqué pour vous de crier à la théorie du complot face à un sujet mal appréhendé ou trop peu développé.

Il se peut que vous ne soyez pas en accord avec t...

La Russie surenchérit la mise de cette partie de poker, plus que d'échec maintenant. A notre sens, si ceci se vérifiait, cela servirait à aider les occidentaux à sortir de cette galère, car maintenant, plus personne ne peut plus reculer : L'empire a trop gesticulé à tort, les décisions tardent car beaucoup de monde dans le politique se rend compte que c'est une grosse galère, de l'autre côté, la Russie ne peut pas se désengager sans perdre la face et de toute façon elle ne le désire pas...
 
Donc que fait-on ? Il est à parier que derrière le rideau les conversations ne sont plus de savoir si on bombarde ou pas la Syrie, mais plutôt : comment fait-on pour désamorcer le truc avant que çà nous retombe dessus ?
 
Avec cette déclaration (si cela se confirme), les Russes ouvrent une porte de sort...

En étudiant la psychologie des foules avec les idées sur la psychanalyse de son oncle, Sigmund Freud, Eddy Bernays a été un des premiers à vendre des méthodes pour utiliser la psychologie du subconscient dans le but de manipuler l'opinion publique.
 
Edward Bernays est né en 1891 à Vienne et il est mort en 1995 à Boston. 103 années d'une vie fructueuse. Une vie consacrée à l'une des tâches majeures de notre siècle : celle qui consista à pervertir les democraties pour faire plier les volontés des masses aux desseins des élites, en toute non-violence. Edward Bernays était le neveu de sigmund Freud et il a su exploiter les avancées apportées par son oncle, ainsi que le rayonnement scientifique de ce dernier dans le domaine de la connaissance de l'irrationnalité, à des fins économiques idéolo...

L'entreprise française a voulu donner une bonne leçon à une poignée de militants, et à travers eux, au reste des écolos. Une stratégie « suicidaire ».
 
EDF s'incline face aux écolos. Après avoir réclamé près de 6 millions d'euros à des militants écologistes qui avaient campé au sommet de deux cheminées de la centrale de Nottinghamshire (propriété d'EDF - lien), en Angleterre, la compagnie renonce, sous les huées de l'opinion publique.
 
Personne ou presque n'avait eu vent de l'action des 21 activistes de No dash for gas (pas de ruée vers le gaz). C'était en octobre 2012 et tous les journalistes environnement avaient les yeux rivés sur l'ouragan Sandy. La menace d'une poursuite aura suffi à redonner aux militants une place parmi les gros titres, explique une militante :

« Le jour où on a f...