Recherche du mot clé « GlaxoSmithKline » (7 résultats)


La ministre de la santé, Marisol Touraine, qui avait annoncé la couleur en exhortant « La vaccination, cela ne se discute pas » suite à la pétition mise en ligne le 29 mai dernier par le professeur Henri Joyeux, a récemment mis en place un comité d’orientation, et dont le but est indéniablement de décider à notre place - pauvres ignares que nous sommes - ce qui est le mieux pour nous et nos enfants en matière de santé, et ce sous le prétexte de « lutter contre la défiance des Français envers la vaccination ».

Un professeur Henri Joyeux, qui rappelons-le, n'est pas contre les vaccins, mais qui dénonce en sa qualité de spécialiste deux substances très dangereuses pour l'humain et en particulier le nourrisson, l'aluminium et de formaldéhyde, mais aussi la pénurie généralisée, voire organi...


Professeur de cancérologie et chirurgie digestive, ancien directeur du laboratoire de nutrition et de cancérologie expérimentale, et chef de service à l'Institut du cancer de Montpellier font partie de l’impressionnant curriculum vitae du Docteur Henri Joyeux. On peut donc sans trop prendre de risque avancer que nous n'avons pas affaire au premier rigolo venu.

Cela n'a pourtant pas empêché la chambre disciplinaire ordinale de première instance du Languedoc-Roussillon de radier le professeur Henri Joyeux de l'ordre des médecins, et ce à compter du 1er décembre 2016. Décision qui fait suite à une plainte du Conseil national de l'Ordre des médecins reprochant au professeur de vouloir « discréditer le mécanisme de vaccination préventive » dans une pétition en ligne.

Il faut dire que la pé...

Une enquête du British Medical Journal (BMJ) révèle le rôle de conspirateur de Big Pharma dans l'arnaque de l'Organisation Mondiale de la Santé pour la pandémie de grippe H1N1 de 2009.
 
L'OMS fait l'objet d'une nouvelle enquête destinée à dévoiler ce qui s'est vraiment passé lors de la pandémie mondiale de grippe de 2009, qui a conduit des dizaines de millions de personnes à se faire vacciner contre ce que l'on appelle la « grippe porcine ». Une enquête conjointe du BMJ et du Bureau d'Enquêtes Journalistiques (BEJ) a déjà révélé des conflits d'intérêts majeurs au sein de l'OMS, au moyen desquels les compagnies fabricant des vaccins ont grandement profité de la pandémie et de l'hystérie collective qu'elle a générée.
 
L'enquête s'est concentrée principalement sur le comité de conseils d'urg...

La police chinoise a arrêté quatre cadres supérieurs du groupe britannique GlaxoSmithKline (GSK) en Chine, soupçonnés de corruption, d'infractions économiques « graves » et de délits fiscaux, ont rapporté lundi des médias officiels. Les quatre cadres arrêtés avaient respectivement des responsabilités dans les ressources humaines, les affaires juridiques, le développement commercial ainsi que dans la direction des opérations du groupe en Chine, a indiqué l'agence d'Etat Chine nouvelle.
 
L'agence ne précise pas leur nationalité, mais les quatre noms cités sont de consonnance chinoise. Selon le quotidien « Les Nouvelles de Pékin », plus d'une vingtaine de personnes - dont des fonctionnaires en lien avec les secteurs de la pharmacie ou des agences de voyage - ont été interpellées dans le cad...

Vous avez entendu dire qu'un vaccin contre la grippe porcine crée des narcolepsies (lire « Risque accru de narcolepsie avec un vaccin contre la grippe H1N1 »), mais savez-vous pourquoi ? Voici l'explication de ce qui la provoque et la raison pour laquelle cela s'est produit. Le pire, pourtant, c'est que la narcolepsie n'est vraisemblablement qu'un hors-d'oeuvre.
 
Selon d'horribles informations récentes, en Suède et en Finlande, les vaccins antigrippaux déclenchent des narcolepsies chez les enfants. L'European Centre for Disease Prevention and Control a fait une étude approfondie et très prudente de l'épidémie et rapporte qu'elles sont, en fait, la conséquence de la vaccination.
 
Deux facteurs sont significatifs pour expliquer pourquoi ces deux pays ont ces graves épidémies de narcolepsie....