Recherche du mot clé « Gerboise bleue » (1 résultat)

Une carte de l'armée française de 1960, déclassifiée en 2013 et publiée par Le Parisien, montre que les retombées radioactives du premier essai nucléaire français dans le Sahara algérien, baptisé Gerboise bleue, ont été beaucoup plus importantes qu'on ne l'avait admis jusqu'à présent, s'étendant à toute l'Afrique de l'ouest et au sud de l'Europe. Selon ce document,

« la carte du zonage des retombées montre que certains radioéléments éjectés par les explosions aériennes [...] ont pu être inhalés par les populations malgré leur dilution dans l'atmosphère », affirme Bruno Barillot, un spécialiste des essais nucléaires cité par Le Parisien. Or, selon cet expert, « personne n'ignore aujourd'hui que ces éléments radioactifs sont à l'origine de cancers ou de maladies cardio-vasculaires »
Il n'...