Recherche du mot clé « Gaspem » (1 résultat)

La police brésilienne a démantelé une compagnie de sécurité de triste notoriété accusée d'avoir assassiné au moins deux leaders guarani et d'en avoir brutalement agressé des centaines d'autres.
 
Gaspem a été qualifiée de « milice privée » par le procureur général qui demandait son démantèlement l'an dernier. Des éleveurs auraient versé à Gaspem la somme de 30.000 reais (environ 10.000 euros) pour chaque expulsion réussie de communautés guarani dont les terres ancestrales sont aujourd'hui occupées par des fermes et des plantations de canne à sucre et de soja.
 
Aurelio Arce, le patron de la compagnie, a été arrêté en 2012 à propos de l'assassinat du leader guarani Nísio Gomes. Les Guarani exigent le démantèlement de cette compagnie depuis plusieurs années. Grâce à la campagne que Survival m...