Recherche du mot clé « GCHQ » (2 résultats)

L’interception de masse des données personnelles par l’agence de la nsa à travers le monde n’est plus un scoop depuis longtemps, particulièrement depuis les révélations faites par Edward Snowden en 2013. Malgré tout, de nouvelles révélations voient le jour régulièrement quant à l’étendue de ces pratiques ou des techniques et outils utilisés par l’entité plus connue sous le surnom de « Big Brother ».

La découverte relayée ici pourrait presque paraître anodine en fait, puisqu’elle fait état de l’utilisation de drones sous-marins par l’agence américaine de la nsa, et ceci afin d’extraire un flot de données mondiales brutes du réseau internet transitant par des câbles optiques sous-marins. Ces câbles sont considérés de nos jours comme étant la « dorsale », ou encore la « colonne vertébrale...

Les services britanniques et américains ont collaboré pour collecter des millions d'images issues des webcams des utilisateurs de Yahoo Messenger, et peut-être d'autres messageries. Au total, ce sont des millions de personnes qui sont concernées partout dans le monde...
 
Ce sont peut-être les révélations qui auront le plus d'impact auprès du grand public depuis les débuts de l'affaire Snowden, car elles touchent le plus directement à l'intime. Selon le Guardian, qui a eu accès à de nouveaux documents, l'agence britannique de renseignements (GCHQ) et l'agence de sécurité américaine (NSA) auraient collaboré pour intercepter et stocker les images de millions d'utilisateurs de webcams à travers le monde.
 
Selon les documents émis entre 2008 et 2010, le programme baptisé Optic Nerve s'est conc...