Recherche du mot clé « Freedom of Information Act » (5 résultats)

Les 24 membres du 9/11 Consensus Panel - qui comprend des physiciens, chimistes, ingénieurs, pilotes de ligne, avocats et juristes - annoncent aujourd'hui trois nouvelles études qui confirment que le bâtiment n°7 du World Trade Center 7 a bien été abattu par démolition contrôlée.
 
Comme vous le savez, je vous informe périodiquement des travaux du 9/11 Consensus Panel (vous trouverez ici toute la documentation à laquelle je fais référence dans cet article). Ce que je vous dis cette fois, c'est qu'il est désormais prouvé que le NIST (National Institute for Standards and Technologies) a menti. Et pas seulement une fois. Il faut avoir à l'esprit que le NIST est l'institution publique qui, seule, a été chargée par le gouvernement américain d'effectuer l'analyse des causes des effondrements qu...

Découvertes archéologiques dissimulées par des autorités archéologiques, comme la célèbre Institution Smithsonian, gérée par le gouvernement fédéral américain. L'appellation de cet organisme, basé à Washington, vient du nom du généreux donateur britannique James Smithson qui aurait légué au 19ème siècle plus de 500.000 dollars aux États-Unis d'Amérique. Il est curieux que ce Smith n'ait jamais mis les pieds là-bas...
 
Bref, on pourrait donner à cet article de David Childress (né en 1957 en France, vit aux US, auteur de nombreux livres comme « la technologie des dieux »), qui révèle la présence possible de populations égyptiennes en Arizona, le sous-titre de « Smithsoniangate ».

« Qui contrôle le passé, contrôle le futur. Qui contrôle le présent, contrôle le passé. » George Orwell, 1984...

Les minutes alarmantes de la rencontre de la semaine passée entre le président Vladimir Poutine et le secrétaire d'état US John Kerry révèlent « l'extrême outrage » du dirigeant russe concernant la protection, par le régime Obama, des géants de l'agrochimie Syngenta et Monsanto face à une « apocalypse des abeilles » dont le Kremlin avertit qu'elle « mènera très certainement » à une guerre mondiale.
 
Selon ces minutes, publiées aujourd'hui au Kremlin par le ministère des ressources naturelles et de l'environnement de la fédération de Russie (MRNE), Poutine était si énervé du refus du régime Obama de discuter de ce sujet très grave qu'il déclina pendant trois heures de recevoir Kerry, qui avait voyagé jusqu'à Moscou pour une mission diplomatique programmée d'avance, mais se ravisa pour ne ...

Cet article a été rédigé sur la base de documents anglais puis rapproché du programme vaccinal américain mais la situation est bien sur tout à fait transposable à la France et dans le reste du monde.
 
Il ne fait qu'exposer davantage l'arnaque vaccinale et les moyens mis en oeuvre pour couvrir cette folie.

Des documents britanniques mettent à jour 30 années de camouflage
 
Le « Freedom of Information Act » (Acte donnant libre accès à des documents secrets) au Royaume-Uni auquel a eu recours un médecin a permis de révéler le contenu de 30 années de documents officiels secrets montrant que les experts gouvernementaux :
 
1. savaient que les vaccins ne fonctionnaient pas
2. savaient que les vaccins pouvaient provoquer les maladies qu'ils étaient sensés prévenir.
3. savaient que les vaccins présen...

La hiérarchie militaire considère désormais la possibilité de créer une arme non léthale qui pourrait littéralement « zombifier » toute personne dans un rayon de plusieurs centaines de mètres. Bizarrement,  ce serait une émission de télévision japonaise qui serait à l'origine de cette invention.
 
En 1997, un épisode de la série  populaire « Pokémon » a causé auprès de plus 700 spectateurs japonais (lien), dont la plupart étaient des enfants, une vaste gamme de troubles comprenant des étourdissements, des nausées, de l'hyperventilation, des convulsions, il y eut même des cas de cécité temporaire .
 
Ces réactions graves ont été causés par une scène d'explosion virtuelle de lumière rouge et bleue sur l'écran juste à la bonne fréquence pour affecter le cerveau et déclencher une réaction photo...