Recherche du mot clé « Deepwater Horizon » (4 résultats)

Deux ans après l'explosion de Deepwater Horizon, la plateforme pétrolière de la compagnie British Petroleum (BP) dans le golfe du Mexique, et l'incendie et la marée noire qui ont suivi, une « substance non identifiée qui ne correspond pas à du pétrole » suinte de plusieurs zones de la catastrophe, rapporte CBS News
 
Ce sont les garde-côtes américains qui ont fait cette annonce, après leur mission d'une semaine menée avec BP pour inspecter les puits et les décombres de l'explosion. Les garde-côtes attendent les résultats d'analyses d'échantillons collectés et de vidéos tournées pendant leur mission pour en savoir plus sur cette substance.
 
BP se rendait pour la quatrième fois sur le lieu de la catastrophe depuis septembre 2010, entre autres parce que depuis plusieurs mois, des observat...

Les dispersants utilisés pour nettoyer les marées noires sont beaucoup moins visibles que le pétrole mais ils sont 52 fois plus toxiques. C'est ce que révèle une nouvelle étude publiée en ligne et que vous pouvez consulter et télécharger (lien en anglais). Du coup, la faune et la flore microscopiques qui vivent dans le golfe du Mexique ont de quoi se faire du souci...
 
En effet plus 7,5 millions de litres de dispersants Corexit 9527A et 9500A ont été déversés dans le golfe pour tenter d'empêcher le pétrole issu de la fuite de la catastrophe Deepwater horizon d'atteindre les rives en l'aidant à se dégrader plus rapidement en mer.
 
Oui mais voilà, lorsque le pétrole et le Corexit sont combinés, le mélange devient jusqu'à 52 fois plus toxiques que le pétrole seul, selon une étude publiée en ...

Samedi 23 juin a eu lieu, pendant toute la journée, sur tous les continents, et tous les fuseaux horaires la plus grande "journée de mobilisation" jamais organisée par Greenpeace. 2000 militants, dans 20 pays, du Canada à la France en passant par le Chili et l'Australie, ont dédié leur journée à un seul objectif : Sauver l'Arctique !
 
L'objectif de cette journée : inviter. Inviter les passants, les travailleurs, les jeunes et moins jeunes, les "ceux qui savent un peu" et les "ceux qui n'en avaient jamais entendu parler"... Discuter avec eux, avec chacun. Faire des rencontres aussi, et débattre. Pourquoi ? Parce que nous sommes tous convaincus qu'à nous tous, nous pouvons être plus forts que les compagnies pétrolières et les états.
 
Notre volonté : créer une zone protégée dans les eaux in...

La disparition de laboratoires scientifiques à Pêches et Océans Canada et la proposition de réforme de la Loi sur les pêches, deux conséquences du projet de loi C-38 sur le budget, continuent de susciter la controverse.
 
Hier, le ministre conservateur Gary Goodyear a annoncé une subvention de 25 millions pour un nouveau réseau de centres d'excellence en océanographie, établi à l'Université Dalhousie. Mais l'un des chercheurs principaux pressentis pour ce nouveau centre fait partie de ceux qui ont vu leur poste aboli par Pêches et Océans Canada, a appris La Presse. Il s'agit de Kenneth Lee, expert mondial des marées noires.
 
Le malaise était palpable, hier, au moment de l'annonce de M.Goodyear, faite à l'Université McGill.
Le directeur du nouveau centre, le professeur Douglas Wallace, a pr...