Recherche du mot clé « Cour pénale internationale » (5 résultats)

La proposition de Laurent Fabius de saisir la Cour pénale internationale des crimes commis en Syrie a été rejetée par l'Onu.

En effet, derrière les apparence de la Justice, la CPI est un instrument de l'impérialisme occidental. Sa procédure est ubuesque, elle n'hésite pas à inventer des crimes imaginaires pour condamner ses prévenus et participe aux opérations d'intoxication de l'Otan. Oui, nous voulons la Justice, et celle-ci doit commencer par juger M. Fabius pour ses crimes en Syrie.
 
A l'initiative du ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, la France a déposé, jeudi soir au Conseil de sécurité, une proposition de résolution saisissant la Cour pénale internationale (CPI) des crimes commis en Syrie. M. Fabius a expliqué son geste, soutenu par 64 pays alliés, dans une ...

Il est grand temps de dénoncer haut et fort Vladimir Poutine. D'abord sur le plan économique. Car qu'a-t-il fait depuis 15 ans, concrètement ? Le pouvoir d'achat des Russes : il a doublé. L'inflation : passée de 100 % à presque rien. La balance commerciale : largement redressée et désormais excédentaire. Le taux d'emploi : en très forte hausse. La dette publique : passée de 90 % du PIB à 10 %. La pauvreté : divisée par 2. Bref, les chiffres parlent d'eux-mêmes : un échec lamentable.
 
Au niveau politique : des élections régulières, de gros succès électoraux - bien loin de la situation de nos alliés en Chine ou en Arabie Saoudite. Évidemment, sa côte de popularité n'est jamais descendue sous les 65 % d'opinions positives, et elle est remontée à 80 % actuellement - tout ceci étant prévisibl...

Si vous n'avez jamais vu ce qu'est un crime de guerre, regardez. Si vous redoutez la scène du crime, ne regardez pas, car c'est la violence totale. Cette vidéo est incontestable : filmée en avril 2012, et publiée hier par le New York Times, elle a été transmise par un candidat djihadiste à qui elle était présentée comme gage de détermination des groupes combattant l'armée syrienne. (Une exécution sommaire de prisonniers, qui ont été torturés)
 
On voit, au premier rang, sept soldats de l'armée nationale syrienne. Ils sont alignés, le torse nu, le visage plaqué au sol. Sur leur dos, les traces des coups : des tortures.
 
Au second rang, les combattants de la démocratie, du groupe Jund al-Cham. Ils sont sept, postés derrière les soldats qui s'apprêtent à mourir, et sur le côté droit, le chef,...

Au mois de mai dernier, un tribunal pour crimes de guerre, situé à Kuala Lumpur en Malaisie, a condamné l'ex-président George W. Bush, son vice-président Dick Cheney, et son secrétaire à la Défense Donald Rumsfeld, ainsi que cinq autres hauts responsables de l'administration US de l'époque, pour « crimes de guerre » en raison de leur rôle de décideurs dans les guerres d'Irak et d'Afghanistan et dans les tortures et traitements inhumains pratiqués par les troupes US dans ces pays (lien).
 
A l'heure ou les « dossiers dérangeants » passent régulièrement à la trappe, il est réjouissant de voir que certaines personnes ne se laissent pas corrompre et continuent leur lutte pour la justice !
 
« Nous continuerons de poursuivre Bush et Blair pour crimes contre la paix, crimes de guerre et de tortur...

Sept personnes détenues à Guantanamo depuis 10 ans et jamais inculpées viennent de voir la Cour suprême, abandonnant sa propre jurisprudence, refuser d'examiner leur cas.
 
Ils sont sept détenus de Guantanamo, répondant aux noms de Latif, Al-Bihani, Uthman, Almerfedi, Al-Kandari, Al-Madhouani et Aloui. Ils sont détenus depuis des années - entre sept et dix ans - et vous vous doutez bien que leur cas sont graves et les charges accablantes. Eh bien non, et c'est tout le problème. Leurs dossiers sont vides. Rien de rien de rien. Même pas le moindre indice pour justifier qu'une inculpation montrant un lien quelconque avec un groupe terroriste. Pas d'accusation, mais l'administration Obama estime qu'il faut les garder en détention à vie. C'est un scandale absolu : les autorités militaires ell...