Recherche du mot clé « Cour internationale de justice » (5 résultats)


L’entreprise allemande Bayer a annoncé l’achat de la firme américaine Monsanto en vue d’une fusion, et pour le montant astronomique de 59 milliards d’euros (66 milliards de dollars). Le géant de l’industrie pharmaceutique et chimique dont les pesticides dits « tueurs d’abeilles » sont controversés engloutit ainsi le fabricant - tout aussi controversé - de pesticides et de semences OGM Monsanto.

Si nous nous réjouissions en début d’année de la dégringolade des bénéfices du géant Monsanto, le constat est aujourd’hui amer, et comme je l’avais annoncé alors à l’époque « ne perdons pas de vue que le lobby de l’agro-alimentaire a le bras long et peut encore nous réserver certaines surprises ». La surprise est en effet au rendez-vous, bien qu’en y réfléchissant, cette acquisition était prévis...

Terre d'éternels conflits armés, vaste cimetière à ciel ouvert où sont enterrées chaque année des millions de personnes, désert des économies flouées et des rêves spoliées, l'Afrique est aussi l'eldorado des firmes pharmaceutiques internationales qui viennent y tester leurs nouveaux produits dans l'absolu mépris des règles éthiques de la recherche biomédicale.
 
C'est ainsi que malgré elle et au détriment des vies humaines sacrifiées sans scrupules sur l'autel du « progrès » médical, l'Afrique contribue à faire avancer la science. Surfant sur le climat de corruption généralisée des autorités et gouvernements locaux, de l'impunité cancérigène, les laboratoires pharmaceutiques ont investi le continent nègre pour le « sauver » du marasme sanitaire dans lequel il s'enfonce un peu plus chaque ...

Vous ne rêvez pas, la petite république des îles Marshall a déposé une demande de désarmement nucléaire complet auprès de la Cour internationale de justice de La Haye au Pays-Bas. Elle s'en prend donc directement aux puissances nucléaires mondiales en exigeant de leur part de se séparer de leur « précieux » !
 
Si l'initiative est à saluer et que le droit international est clair à ce sujet, leur donnant probablement gain de cause, combien y a-t-il de chances que ces requêtes aboutissent à une période ou la « guerre froide 2.0 » voit le jour et que les tensions américano-russes sont à leur paroxysme ? Le veilleur
 
Les dirigeants des îles Marshall espèrent, grâce à la justice internationale, forcer la main des puissances nucléaires de la planète en vue d'obtenir « enfin » la destruction comp...

Lors de la Conférence de Munich sur la sécurité des 1er et 2 février 2013, on a une nouvelle fois débattu - en partie de façon contro­versée - du bouclier anti-missiles.

La décision politique de principe prise en novembre 2010 au Sommet de l'OTAN de Lisbonne, de continuer à développer le programme de l'« Active Layered Theatre Ballistic Missiles Defense » (ALTBMD) - dont le but, qui était à son lancement en 2005 la protection des troupes armées en mission, est actuellement de faire en sorte que toutes les régions des Etats européens, membres de l'OTAN, et les Etats-Unis soient « protégées » contre les missiles balistiques - viole le droit international.
 
A l'aide de ce bouclier anti-missiles, l'OTAN veut, selon ses communiqués, s'opposer aux menaces potentielles qu'elle voit apparaître s...

C'est sans doute une victoire plus symbolique qu'autre chose, et il y a de grandes chances que les huit condamnés dans ce procès continuent de couler des jours tranquilles aux USA ou dans des pays "alliés", mais c'est une victoire quand même.

Un tribunal pour crimes de guerre, situé à Kuala Lumpur en Malaisie, a condamné l'ex-président George W. Bush, son vice-président Dick Cheney, et son secrétaire à la Défense Donald Rumsfeld, ainsi que cinq autres hauts responsables de l'administration US de l'époque, pour "crimes de guerre" en raison de leur rôle de décideurs dans les guerres d'Irak et d'Afghanistan et dans les tortures et traitements inhumains pratiqués par les troupes US dans ces pays. Comme le dit le militant britannique des droits de l'homme, Moazzam Begg, "le travail [des tribu...