Recherche du mot clé « Chypre » (26 résultats)


« Brexit », le terme martelé par tous les médias, officiels ou non, depuis quelques jours, et qui in fine, signifierait la sortie de la Grande-Bretagne de l'Union Européenne, est-il si dangereux pour le reste des autres pays comme on tente de nous le faire croire ? Serait-il au moins possible ?

Mes confrères ayant abordé le sujet, je me devais d'en faire autant, mais je vous avoue que mon idée première était d'attendre les résultats avant de spéculer sur ce qui me semble être ni plus ni moins qu'une mascarade distrayante pour les badauds. On voudrait donc nous faire croire qu'un pays aussi impliqué que l'est l'Angleterre dans l'avènement du Nouvel Ordre Mondial, autoriserait le petit peuple à décider de son avenir, à un moment ou cet empire militaro-économique est au plus mal en tous p...


Lors de la récente publication sur l’affaire des Panama papers, bien que n’ayant pas le moindre doute, tant sur les intentions malhonnêtes que sur les instigateurs de cette « fuite » savamment organisée, je sentais qu’un élément important m’échappait pour justifier ce que tout porte à qualifier de gigantesque manipulation.

Cet élément a fait surface hier, et je remercie Philippe M de l’avoir porté à ma connaissance. Cette découverte, qui porte le nom de Fatca vient changer complètement la donne comme vous allez le découvrir. Oubliez les « carabistouilles » (comme dirait JP Petit) selon lesquelles le mobile serait de nuire à Vladimir Poutine ou encore Bachar al Assad, il ne s’agit que de bonus potentiels, car vous allez voir que le but principal est tout autre, et que les explications q...

Comme je l'évoque régulièrement, la « stratégie » américaine d'isolement de la Russie via l'Ukraine, tout comme son « pivot » asiatique sont voués à l'échec, et les instigateurs de ce fiasco, tout comme leurs laquais européens en prennent désormais conscience.
 
Vladimir Poutine a magistralement coupé l'herbe sous le pied d'Obama, qui de fait se retrouve dans une situation d'impasse dont il doit rapidement s'extraire, et que l'Europe dans son aveugle servilité, va devoir assumer tant politiquement que financièrement. Merci à Chercheur du Temps, auteur de cet article pour le moins clairvoyant.
 
Le veilleur
 
Globalement, les récentes conclusions de l'Institut Brooklin, un think-tank proche d'Obama, confortent en grande partie l'analyse que j'avais proposé et confirment ce que les observateur...


Burisma Holdings, le plus grand producteur de gaz privé de l'Ukraine, a élargi son conseil d'administration en nommant sur M. Robert Hunter Biden comme nouvel administrateur.
 
Robert Hunter Biden, 44 ans, n'est autre que le fils cadet du vice-président américain Joe Biden. Avocat de formation, il sera chargé de la section juridique de la société et fera le lien avec l'international.

Le fils Biden a précisé :
 
« Les objectifs de Burisma en termes d'innovation et de position dominante dans le domaine de l'industrie du gaz naturel feront d'elle le puissant moteur d'une économie forte en Ukraine. En tant que nouveau membre du Conseil, je crois que mes conseils à la société sur les questions de transparence, de gouvernance et de responsabilité et d'expansion internationale contribueront à l'é...

En réponse aux nouvelles menaces de « sanctions » occidentales, le Sénat russe prépare actuellement un projet de loi prévoyant la confiscation des avoirs de sociétés européennes et américaines implantées en Russie en cas de sanctions occidentales à l'encontre de Moscou.
 
Le côté comico-ironique de la situation, et Poutine doit bien en rire, serait donc la « Chypriotisation » des avoirs bancaires occidentaux si ces derniers s'entêtaient à vouloir appliquer à tout prix leur ridicule politique de sanctions à l'encontre de l'économie Russe ! Nous pouvons parier sur le fait que le concept de « l'arroseur arrosé » risque de fortement déplaire à Obama et aux représentants de l'Union Européenne ;-) Le veilleur
 
Le Conseil de la Fédération, chambre haute du Parlement russe, a annoncé le 5 mars tra...