Recherche du mot clé « Bulgarie » (18 résultats)

Alors que l'on annonçait il y a quelques jours une mobilisation en France contre l’accord de libre-échange CETA (Comprehensive Economic and Trade Agreement, ou Accord économique et commercial global) avec le Canada, et que je partageais avec vous hier sur la page Facebook du Veilleur que Paul Magnette, le ministre-Président de Wallonie, refusait d’approuver le texte ainsi que la deadline imposée par l'Europe dans ce dossier, et même pire, puisque la Commission européenne menace la Wallonie de ne plus bénéficier des Fonds européen de développement économique et régional (FEDER).

Il faut savoir à ce titre que la Belgique (et donc la Wallonie) est le seul état de l’union dont les règles institutionnelles réclament une validation a priori, c'est à dire avant même la signature, de tels acco...

Les travaux de construction du gazoduc South Stream, qui devait approvisionner l'Union européenne en gaz russe, en 2015, ont été interrompus par la Bulgarie, sur pression des États-Unis.
 
Cette décision, d'abord préjudiciable à l'Union (la Russie est déjà prête à vendre son gaz à la Chine), a été soutenue par le président de la Commission européenne, qui agissait ainsi à l'encontre des intérêts qu'il prétend défendre et au service inconditionnel de Washington. Le gouvernement bulgare a annoncé dimanche avoir interrompu les travaux de construction du South Stream, le gazoduc qui devrait transporter du gaz russe dans l'Union européenne sans passer par l'Ukraine.
 
« J'ai ordonné d'arrêter les travaux - fait savoir le Premier ministre Plamen Oresharski -. Nous déciderons des développements ...

Alors que nous venons de prendre la mesure de la première riposte russe aux sanctions économiques occidentales prônées par les Etats-Unis et l'Union Européenne dans le cadre de la crise ukrainienne, il est utile de connaitre les dessous de ces sanctions, leurs implications, et bien évidemment, leurs répercussions.
 
La « presstituée » brandit à tour de bras ces menaces de sanctions économiques dans leurs torchons propagandistes, mais à aucun moment ils ne révèlent la vérité sur l'ampleur considérable et parfois insoupçonnée de ce qui est censé être une « punition » destinée à un pays qui ne fait que défendre ses propres intérêts. Dans leur entêtement illusoire de vouloir nuire à la Russie dans un processus d'isolement géo-politique, Les Etats-Unis, ainsi que les pays vassaux d'Europe, son...

La récente mise en garde des dirigeants européens par Vladimir Poutine sur un possible arrêt d'approvisionnement en gaz continue de faire couler de l'encre, et malgré le silence médiatique habituel, les têtes pensantes en Europe commencent à sérieusement s'inquiéter des répercussions que cela pourrait avoir au vu de la situation explosive Ukrainienne qui ne s'apaise toujours pas.
 
Vous pensez peut être (à tort) que vous ne serez que peu affecté par de telles mesures, et qu'en telles circonstances, l'Europe aurait un « plan de secours » en vue de pallier à cette pénurie gazière qu'imposerait le géant Gazprom ? Il n'en est rien comme vous allez le voir à la lecture de cet article de Ria novosti...
 
vivre sans gaz russe
 
Bien que les représentants de l'UE évitent d'évoquer la situation qui po...

Il vient d'être révélé par la presse une prochaine et nouvelle hausse du tarif EDF, et ceci de manière rétro-active, ben voyons !
 
Comment est il possible qu'une entreprise quel quelle soit puisse être autorisée à agir rétroactivement sur ses tarifs ? Partant de ce principe, pourquoi ne prendrais-je pas l'initiative de contacter d'anciens clients en leur réclamant de l'argent suite à une hausse rétro-active de mes tarifs ? Ont il juridiquement le droit de faire cela ? Et demain, le retour au droit de cuissage ? Le veilleur
 
Le Conseil d'Etat a annulé, vendredi 11 avril, les tarifs réglementés pratiqués par EDF pour la période allant d'août 2012 à août 2013 et demande au gouvernement de prendre un nouvel arrêté « dans un délai de deux mois » pour augmenter rétroactivement les prix.
 
Cette d...