Recherche du mot clé « British Medical Journal » (5 résultats)

Une enquête du British Medical Journal (BMJ) révèle le rôle de conspirateur de Big Pharma dans l'arnaque de l'Organisation Mondiale de la Santé pour la pandémie de grippe H1N1 de 2009.
 
L'OMS fait l'objet d'une nouvelle enquête destinée à dévoiler ce qui s'est vraiment passé lors de la pandémie mondiale de grippe de 2009, qui a conduit des dizaines de millions de personnes à se faire vacciner contre ce que l'on appelle la « grippe porcine ». Une enquête conjointe du BMJ et du Bureau d'Enquêtes Journalistiques (BEJ) a déjà révélé des conflits d'intérêts majeurs au sein de l'OMS, au moyen desquels les compagnies fabricant des vaccins ont grandement profité de la pandémie et de l'hystérie collective qu'elle a générée.
 
L'enquête s'est concentrée principalement sur le comité de conseils d'urg...

Sous prétexte de devancer dame nature que ces « scientifiques » estiment « la plus grande menace pour l'homme », ces derniers tentent de créer la mutation la plus dangereuse au monde ! Les intentions dévoilées ici sont de devancer les problêmes pour y être préparés le moment venu, mais je doute que cette approche soit la bonne.
 
Un vieil adage nous dit « L'homme intelligent saura résoudre un problême, l'homme sage saura l'éviter », donc pourquoi n'essaient ils pas plutôt de comprendre la raison de ces mutations et ainsi éviter qu'elles se provoquent ? A moins que les raisons réelles soient de fournir les outils nécéssaires au plans du nouvel ordre mondial, à savoir la réduction de la population, ou encore lancer une propagande de peur et ainsi leur permettre d'écouler leurs stocks de vac...

« Virus H7N9 : sa carte d'identité génétique préoccupe les experts » lisait-ton récemment dans Science & Avenir. Dans cet article, on commençait à « mettre en condition » le public : à l'aide de noms de mutations, on tentait d'effrayer les gens, tout en leur assurant que « les meilleurs experts du monde » avaient été envoyés sur les lieux par l'OMS...
 
Avec le H1N1, les « meilleurs experts du monde » avaient aussi recommandé au nom de l'OMS une vaccination anti-H1N1 tous azimuts. Leurs liens d'intérêts avec les laboratoires avaient surtout été dénoncés après la fausse pandémie. Sauf qu'ici, on prend les mêmes et on recommence !
 
Parmi les « experts » envoyés sur les lieux, le Dr Keiji Fukuda, sous-directeur général de l'OMS, en charge de la Sécurité et de l'Environnement. Celui-là même ...

Un nombre alarmant d'études scientifiques mettent actuellement en lumière les dangers des vaccins. Il ne s'agit plus de mises en garde émanant de mouvements associatifs marginaux ou à tendances sectaires. Non, c'est maintenant la communauté médicale internationale elle-même qui exprime ses doutes, voire ses inquiétudes.
 
Le British Medical Journal, une revue mondialement connue et respectée pour sa rigueur scientifique, a publié le 30 janvier 2013 une étude démontrant que le vaccin contre la grippe H1N1 Pandermix avait causé des milliers de cas de narcolepsie chez les enfants, une maladie grave et incurable, sans que cette catastrophe ne soit compensée par des vies sauvées par ailleurs par ce vaccin. (1) Une association, quoique plus faible, a aussi été établie entre le vaccin contre la ...

Une « mammo » n'est jamais anodine, c'est un examen qui comporte des risques, qui peut avoir des conséquences et dont les inconvénients ne doivent pas être pris à la légère non plus, pourtant, au nom du profit, un silence quasi-unanime règne. Un article du BMJ s'en prend aux pratiques douteuses de la plus grande organisation américaine qui milite pour le dépistage généralisé par mammographies, et la France n'est pas à l'abri de ces critiques.
 
Dans un article au vitriol publié par le British Medical Journal, deux professeurs américains dénoncent les pratiques de Susan G. Komen pour the Cure, la plus grande organisation caritative à militer en faveur du dépistage systématique et généralisé par mammographie.
 
Steven Woloshin et Lisa Schwartz, (Department of Veterans Affairs Medical Center à...