Recherche du mot clé « Brésil » (85 résultats)

« Hé Poutine, tu nous autorises à mettre le bordel chez toi ? ». Pour ceux qui savent lire entre les lignes, c'est à peu de choses près en langage clair la demande du Conseil de l'Europe à la Russie.

Ne cherchez pas ailleurs, seul Ouest-France a pour le moment relayé cette information pour le moins comique, tout du moins pour ceux assez bien informés sur le sujet. Plus exactement, l'organisation demande vendredi 22 septembre à la Russie de permettre à l'opposant de Vladimir Poutine, Alexeï Navalny, de se présenter à la présidentielle en mars 2018 et d'annuler son inéligibilité. Rien que ça !

On peut lire en effet sur l'article que

Le principal opposant au Kremlin, Alexeï Navalny, devrait être autorisé à se présenter à la présidentielle de mars prochain, ont plaidé les représentants des...

Se voulant aussi détaillé que long et exhaustif, cet article se destine principalement aux fervents et sincères défenseurs de l'écologie et de la protection environnementale qui, pour la plupart, méconnaissent les réelles origines des organisations écologistes qu'ils soutiennent.

Ils ignorent de fait qu'ils participent malgré eux au prolongement et à la légitimisation d'un « model business » conçu par des élites capitalistes, ayant pour double objectif de leur permettre de contrôler une « tendance verte » génératrice de profits considérables, tout en leur prodiguant une image bienfaitrice, responsable et soucieuse de notre avenir.

S'il est une règle qui se vérifie invariablement, tous contextes confondus, c'est que toute cause ou évènement susceptible de générer des profits sera utili...


Le président Michel Temer, qui avait il y a quelques mois tiré les bénéfices du coup d'état organisé contre l'ancienne présidente légitime Dilma Roussef, est à nouveau dans la tourmente et se voit à son tour menacé de destitution.

Il faut avouer que l'ensemble des membres du gouvernement de Michel Temer semble corrompu, puisqu'après l'éviction du député Eduardo Cunha en septembre dernier pour avoir été titulaire de comptes bancaires secrets à l’étranger, nous apprenons que le 25 novembre, le secrétaire du gouvernement et homme de confiance du président, Geddel Vieira Lima, a été contraint de démissionner après avoir été dénoncé pour trafic d'influence. La semaine précédente, c'était le ministre de la Culture, Marcelo Calero, qui quittait le gouvernement en accusant Geddel Vieira, ainsi...


Les heures s'égrènent, les jours passent, et face à une actualité toujours plus déprimante, l'envie d'écrire s'est absentée momentanément. Je ne pouvais cependant pas faire l'impasse sur une nouvelle aussi forte qu'importante, et je me joins à mes confrères afin de rendre un hommage au révolutionnaire anti-colonialiste qu'était Fidel Castro, décédé le 25 novembre 2016.

Si certains lecteurs de l'histoire bien-pensante seront heureux de célébrer la disparition d'un « dictateur », bien d'autres - tout comme moi - seront en peine de voir disparaitre le leader historique de l'insurrection qui renversa le dictateur Batista et rendit à son pays sa liberté, dignité et souveraineté face à l'impérialisme américain.

Ce révolutionnaire qui avait pour idéal d'éradiquer inégalités et discrimination...

Si le titre reprend le sens de celui de l'article du HuffingtonPost, ce dernier met en exergue le fait que la France s'oppose à l'interdiction des armes nucléaires, lui donnant une image de vilain petit canard. J'ai tenu à fouiller plus en profondeur, et la conclusion est que la France n'est pas la seule, et que le sujet est bien plus complexe qu'il n'en a l'air.

Car la subtilité réside dans le fait que nous parlons ici d'interdiction des armes nucléaires, alors que le traité de non prolifération nucléaire n'a toujours pas abouti à de réels résultats positifs depuis de nombreuses années. Sans risques de trop se tromper, on peut avancer que dans la cas de la France, la diminution drastique des moyens en hommes et matériels, ainsi qu'en financements, allié à un parc vieillissant, pour ne...