Recherche du mot clé « Big pharma » (39 résultats)


L'information semble ne pas avoir fait grand bruit, traitant pourtant du sujet aussi délicat que controversé de l'obligation vaccinale que veut à tout prix nous imposer notre cher ministre de la santé, Mme Agnès Buzyn. L'article est daté du 31 août, mais il est vrai qu'entre les joutes verbales de Donald Trump et du dirigeant nord-coréen Kim Jong Un, les avancées inquiétantes du « boucher » Assad face aux gentils terroristes soutenus par l'occident, le scandale sur le Levothyrox et autres, les conditions étaient réunies pour que cela passe inaperçu.

J'avais déjà en juin évoqué les liens d’intérêt entre la ministre de la Santé et l'industrie pharmaceutique, et je ne fut pas le seul. Évidemment, cela n'a pas pour autant perturbé la ministre ni ne l'a faite dévier de ses objectifs si prof...

Alors que la nouvelle ministre de la Santé, Agnès Buzyn, dévoilait le 15 juin dans une interview au Parisien ses intentions de rendre obligatoires 11 vaccins (contre 3 aujourd'hui), de récentes découvertes sur son passé professionnel laissent entrevoir ses liens douteux avec l'industrie pharmaceutique, alias « big pharma ».

Une réelle question sur de très probables conflits d'intérêts se pose en effet, à commencer par son mari, Yves Lévy, qui n'est autre que le directeur de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), mais également auprès de laboratoires pharmaceutiques, puisque les déclarations publiques d'intérêts d'Agnès Buzyn [1][2] que s'est procuré le site libreactu.fr, attestent qu'elle a été directement rémunérée pour diverses activités par le laborato...


La ministre de la santé, Marisol Touraine, qui avait annoncé la couleur en exhortant « La vaccination, cela ne se discute pas » suite à la pétition mise en ligne le 29 mai dernier par le professeur Henri Joyeux, a récemment mis en place un comité d’orientation, et dont le but est indéniablement de décider à notre place - pauvres ignares que nous sommes - ce qui est le mieux pour nous et nos enfants en matière de santé, et ce sous le prétexte de « lutter contre la défiance des Français envers la vaccination ».

Un professeur Henri Joyeux, qui rappelons-le, n'est pas contre les vaccins, mais qui dénonce en sa qualité de spécialiste deux substances très dangereuses pour l'humain et en particulier le nourrisson, l'aluminium et de formaldéhyde, mais aussi la pénurie généralisée, voire organi...


Comme je l'avais annoncé dans une ancienne publication de décembre 2012 en mettant en avant la célèbre phrase « Le gras, c'est la vie ! » que délivre Karadoc dans la série Kaamelott, mais aussi dans une autre intitulée « Big pharma : La grande supercherie du cholestérol », l'argumentation habituelle véhiculée par l'industrie pharmaceutique autour du Cholestérol ne s'avère être qu'une vaste fumisterie.

Non seulement le cholestérol est loin d'être aussi nocif que l'on tente de nous le faire croire depuis longtemps, mais l'emploi de statines recommandées habituellement pour son traitement par les médecins comporte de nombreux effets secondaires néfastes, et que les études cliniques de ces statines ont été financées à 80 % par les laboratoires qui avaient le plus intérêt à ce qu'elles s'av...

L'industrie pharmaceutique ne recule décidément devant rien pour étendre son emprise tentaculaire de par le monde, et semble vouloir clamer aujourd'hui à qui veut l'entendre que les personnes ou familles réticentes au geste vaccinal sont malades et devraient et tout état de cause se faire soigner !

Après tout, pas de quoi réellement s'étonner, puisque cette technique est déjà employée depuis plusieurs années, et nous avions vu que dans l'industrie de la psychiatrie, n'importe quelle émotion humaine peut être cataloguée comme un trouble psychiatrique. De l'émotion au scepticisme, il n'y a qu'un pas... que l'Organisation Mondiale de la Santé vient de franchir.

Et vous allez me dire « T'es qu'un gros complotiste, l'OMS est une organisation pour la santé publique, elle a sauvé des million...