Recherche du mot clé « Arabie saoudite » (41 résultats)

Il faut avouer que les récentes actualités de la scène, ou plutôt du théâtre géopolitique sont assez inquiétantes, et laissent entrevoir une possible escalade de l'habituelle narrative belliqueuse des États-Unis. Ces évènements agressifs et en violation avec le droit international, sous couvert d'une lutte se voulant combattre l'état islamique selon Washington et son nouveau président Trump, ne sont en fait selon moi qu'une tentative visant à atteindre plusieurs objectifs.

Nous avons en premier lieu un Trump qui, en totale contradiction avec ses premiers discours, tient à légitimer son autorité de chef de guerre d'une puissance hégémonique, et qui pour cela n'hésite pas à utiliser ses « nouveaux jouets » les plus puissants, à l'image de la démesure architecturale de ses énormes buildin...


D'une ampleur similaire à un séisme mondial et souvent relayée de manière dramatique, la victoire de Donald Trump aux élections américaines n'a laissé personne indifférent. Pour le meilleur et aussi pour le pire, les réseaux sociaux se sont vus inondés de commentaires et d'avis, découlants parfois d'une interprétation assez subjective.

J'ai préféré pour ma part attendre un peu, redoutant également un revirement de dernière minute capable de tout remettre en cause, ce qui reste encore possible jusqu'au 20 janvier 2017, date de l'investiture de Trump, Barack Obama restant jusque là seul réel maître à bord. Je tiens également à mettre les choses au clair concernant mon point de vue (et donc celui du veilleur) sur les résultats de cette élection, qui soit dit en passant, ressemble plus à u...


À seulement quatre jours de la cérémonie de signature prévue, la petite région belge tient bon et réaffirme, droit dans ses bottes, sa ferme opposition au Traité de libre-échange entre l'Union Européenne et le Canada.

Au vu du nombre impressionnant de lectures de ma précédente publication sur le sujet, soulignant l'échec du rouleau compresseur commercial de l'empire face à ce territoire du sud de la Belgique (qui ne compte à peine plus de trois millions et demi d'habitants), il est évident que la prise de conscience des dangers que représente ce « libre échange » a fait du chemin.

Toutefois, comme je l'ai déjà dit « ne crions pas trop rapidement victoire », car comme vous l'imaginez, les enjeux que ce traité représente sont énormes, et il est improbable que les industriels et lobbies ...

Notre guignol national François Hollande, non content d'entrainer le pays dans un gouffre abyssal au nom de sa prétendue « ennemie de toujours », la finance mondiale, et discrètement satisfait de ses alliances guerrières passées avec des groupes terroristes qui ont déjà mis le pays à feu et à sang, prétend désormais avec arrogance faire mettre genou à terre au petit Poutine. Rien que ça !

Alors que Vladimir Poutine devait se rendre en visite à Paris dans quelques jours pour inaugurer l'église orthodoxe qui vient d'être terminée, François Hollande déclare « inacceptable » le soutien de Moscou au régime de Bachar el-Assad et laisse entendre qu’il se posait la question de sa rencontre avec Poutine.

Je vais sans doute recevoir Vladimir Poutine, je me suis posé la question, dit le président fr...


Inquiétant en effet, car un blackout de l'internet serait une catastrophe d'une ampleur inédite, et sur de nombreux plans. Sites d'information, sites commerciaux, trading et bourse, téléphones mobiles, objets connectés, téléphonie voip, etc. La liste est longue.

A l'heure ou le tout-connecté est devenu la norme, l'impact d'une telle attaque réussissant à paralyser Internet serait tout simplement gigantesque et impacterait tous les pays. Il est utile de rappeler que dans un contexte de conflit armé, couper tout réseau de communication de l'ennemi fait partie des directives et objectifs prioritaires, et je vois mal un groupe de hacker tenter de couper internet, qui est leur source de revenus principale.

Avant toute chose, rappelons-le, les États-Unis sont à l’origine de l’Internet, ils ...