Recherche du mot clé « André Bérubé » (1 résultat)

Le mouvement Occupons (occupy), section Québec, tient à souligner la victoire en cour des petites créances d'un des siens, André Bérubé, contre la ville de Québec, confirmant sa prétention selon laquelle la Ville de Québec aurait agi illégalement et aurait violé sa liberté d'expression lors du démantèlement du campement en novembre 2011.
 
Notre militant a par ailleurs obtenu une compensation de $3100. (no. dossier aux petites créances : 200-32-056671-125). M. le juge Jacques Tremblay s'est montré sévère dans son jugement (sans appel) à l'égard de la Ville de Québec, qualifiant les actions de celles-ci d' « harcelantes et unilatérales ». Toujours selon le jugement, la Ville de Québec se serait fait « justice elle-même », commettant ainsi une violation de la liberté d'expression.
 
Le campe...