Recherche du mot clé « Alaska » (50 résultats)

De nos jours, et bien que ces découvertes ne soient plus d'actualité, la science peine toujours à apporter une explication cohérente au très étrange « mystère des mammouths gelés » découverts en Sibérie, dont certains retrouvés presque intacts, parfois même figés alors qu'ils étaient en train de s'alimenter.

Si la « théorie de la surfusion » semble être à l'heure actuelle admise par certains, elle ne peut selon moi s'appliquer qu'à un nombre limité d'individus piégés et ne peut apporter une explication convaincante au vu du nombre de mammouths découverts et de leur répartition sur une zone importante.

Évidemment, d'autres théories parfois pour le moins farfelues ont vu le jour. Pour certains, les mammouths sont des animaux qui habitent actuellement l'intérieur de la Terre et gèlent su...


La récente visite à Cuba du président américain Obama et du dégel des relations entre les deux pays ont fait la une des médias officiels, mais après presque 90 ans d'embargo et de rupture de relations diplomatiques, et ne pouvant ignorer le fait que pour l'occident, tout rapprochement politique ne saurait être dissocié d'intentions géopolitiques stratégiques ou financières, quelles sont les réelles intentions des États-unis vis à vis de Cuba ?

Selon moi, les raisons de ce rapprochement sont multiples, et bien évidemment non dénuées d'intérêts. En premier lieu, la maison blanche doit subir de fortes pressions du lobby pétrolier, particulièrement après que Cuba se soit déclaré ouverte à « tous types d'affaires » avec les compagnies pétrolières américaines en vue exploiter ses réserves na...

Après une montée en puissance le 31 mai déclenchant une alerte aviation orange, le niveau de trémor du Pavlof a augmenté le 2 juin à 15h, passant en alerte aviation rouge. Des pilotes signalent l'éruption et un panache montant à 6.700 mètres, avant de s'étendre vers l'est sur 80 km.
 
Il y a environ 5 ou 6 heures l'A.V.O a élevé les niveaux d'alerte à leur maximum, soit Rouge pour l'aviation et « Warning » pour le niveau d'activité volcanique. Le RSAM montre en effet une très rapide hausse à partir de 23h00 TU et les valeurs enregistrée sont multipliées par 4 en l'espace de deux heures. Actuellement cette sismicité intense se poursuit mais est stabilisée.

RSAM_volan_Pavlov_02_03_juin_2014.png

Evolution du diagramme RSAM au cours des 24 dernières heures. Image: A.V.O./U.S.G.S

En surface cette hausse est toute aussi manifes...

C'est l'hécatombe parmi les phoques d'Alaska. Les animaux souffrent d'ulcères, perdent leurs poils,... Les scientifiques s'interrogent mais certains évoquent un lien avec la catastrophe nucléaire de Fukushima.
 
C'est le Nome Nugget, le plus ancien journal d'Alaska, qui le rapportait le mois dernier : Gay Sheffield, une scientifique de l'Université d'Alaska qui étudie les effets de la pollution sur la santé de la faune locale a réalisé un macabre bilan. En quelques semaines d'observation, elle a comptabilisé neuf échouages de baleines, 25 échouages de morses, deux de lions de mer et 18 de phoques. Des animaux morts de maladie(s).
 
En cause ? Des déversements de pétrole et autres carburant déversés par des bateaux en sont les causes possibles. Mais aussi sans doute la pollution radioactive ...

Vous avez été nombreux et nombreuses à exprimer votre inquiétude hier soir, suite au séisme de forte magnitude survenu dans les hautes alpes françaises. Ces inquiétudes sont elles fondées ? Je vous livre mon analyse à ce sujet en bas de page, mais voici pour l'instant une compilation des évènements relatés par la presse. Le veilleur
 
La terre a tremblé lundi à 21h27 durant une quinzaine de secondes dans le Sud-Est de la France, faisant tomber quelques cheminées et fissurant quelques maisons, sans faire de blessés. L'épicentre du séisme se situe dans les Alpes-de-Haute-Provence, à 7 km de Châteauroux-les-Alpes, 8 km d'Embrun et 10 km de Barcelonnette, et  à une profondeur de 8km selon le Réseau national de surveillance sismique (Renass), basé à Strasbourg.
 
Ce séisme était de magnitude 5 ...