Recherche du mot clé « Acropole » (3 résultats)

Sous la pression de la troïka, l'Etat grec accélère le processus de vente des actifs publics pour rembourser ses dettes colossales. La mise en vente récente de biens dans les quartiers qui entourent l'Acropole est symbolique de la faillite du pays, regrette le chroniqueur.
 
L'inclusion récente de dix-neuf biens appartenant au ministère de la Culture dans le portefeuille du Taiped, le fonds qui supervise la vente et la privatisation des actifs publics, s'inscrit manifestement dans une nouvelle politique d'accélération des ventes destinée à générer des liquidités et rembourser les dettes du pays à temps.
 
C'est la même logique d'opportunisme qui a vu le vaste site d'Ellinikon, l'ancien aéroport international d'Athènes, sur la côte sud, être retiré à l'organisation qui le gérait et confié l...

Il semblerait bien que les Grecs passent à la vitesse supérieure pour contrer les trop nombreux actes violents de racisme perpétrés par les membres du parti Aube dorée. Pour le moment les informations manquent, mais il y a fort à parier que des opérations « coup de poing » de ce genre vont être amenées à se répeter...

Un nouvel attentat a secoué la Grèce en crise. Une bombe a explosé dans la nuit de lundi à mardi 4 décembre, sans faire de victimes, devant une permanence du parti néonazi grec Aube Dorée, à Athènes. L'explosion a causé des dégâts matériels sur la façade de l'immeuble situé dans la zone industrielle d'Aspropyrgos, dans la banlieue ouest de la capitale grecque, et a fait éclater les vitres des bâtiments autour. Les bureaux étaient inoccupés au moment de l'explosion.
 
De nombr...

Alors qu'on nous parle des médailles obtenues aux JO, de ce « pauvre » Armstrong pénalisé pour dopage (quelle surprise), de la sécheresse en France, et qu'on nous ment éhontément sur la situation en Syrie, pendant ce temps la, la misère sévit dans certains pays, et personne n'en parle, a part notre flamby national et sa nouvelle copine Angela Merkel, pour dire que « la Grèce doit faire plus d'efforts... » afin de pouvoir rembourser sa dette et rester dans cette maudite zone euro !

Jour après jour, l'actualité nous fournit les preuves les plus accablantes de la réalité de la situation créée par la monnaie commune européenne. Ainsi, entre le 30 juillet et le 23 août 2012, on a appris successivement :
 
 • que la Grèce, l'Espagne, le Portugal et l'Italie continuent de s'effondrer,
 • que l'ens...