Recherche du mot clé « les Canaries » (7 résultats)

Au même titre que la propagande dénonçant régulièrement une fonte des calottes glaciaires en période estivale, tout en omettant de mentionner des étendues de glaces records lors de la reconstitution des calottes en période froide, le « journalisme » du copier/coller s'entête à continuer de véhiculer la peur climatique.

La désinformation touche cette fois une prétendue disparition des îles Salomon, et se veut bien sûr comme preuve d'une montée des eaux apocalyptique à venir, tel un déluge orwellien. Il n'est bien sûr pas envisageable par ces journalistes de citer les valeurs observées par l'Université du Colorado en 2013, et qui montrent un décrochement net vers le bas du niveau global de la mer, autrement dit, depuis la mi-2010, la mer ne monte pas, mais elle baisse...

Nulle mention n'...

Des milliers de citoyens espagnols, exaspérés par les mesures d'austérité économique et par l'incurie des politiques européens face à la crise, convergent en ce moment de tout le territoire espagnol vers Madrid pour manifester leur mécontentement ce samedi 22 mars.

Depuis fin février, ces manifestants « indignés » marchent au rythme de slogans comme « Non au paiement de la dette », « Pas une coupe budgétaire de plus », « Dehors la "troïka" » (Commission Européenne, Banque Centrale européenne et Fond Monétaire International). Ou bien encore « Du pain, un travail et un toit pour tous ». Un mouvement sans précédent dans l'histoire sociale de l'Espagne démocratique.
 
L'initiative est partie du Syndicat andalou des Travailleurs (SAT) en septembre 2013. Le but : unir les différentes luttes soc...

Peu ou mal connu, un voile de mystère entoure le peuple basque concernant ses origines profondes, et aujourd'hui encore, de nombreux points restent inexpliqués. En voici une synthèse traduite aimablement par le Bistrot bar blog, que je dédie à ma compagne dont les racines sont fortement ancrées dans ce magnifique pays à plus d'un titre. Le veilleur
 
« Les basques partagent avec les celtes le privilège de s'adonner à une extravagance sans égale » - Miguel de Unamuno (écrivain basque).
 
Les Basques apparaissent comme un peuple mythique, presque imaginaire. Leur antique culture foisonne de légendes et de coutumes indatables. Leur terre elle-même, ses villages aux maisons blanchies à la chaux et au toit rouge, ses vertes montagnes, ses crêtes rocheuses, sa mer de cobalt qui devient couleur du...

Une cinquantaine de séismes ont été enregistrés dans les tous derniers jours et un effondrement s'est produit bloquant certains accès. Le 4.9 de magnitude est le plus important  séisme jamais enregistré dans les dernières années. La pression du magma est telle qu'un côté de l'île s'est élevé de 11 cm !
 
Un séisme de magnitude 4,9 a secoué dimanche El Hierro, dans l'archipel espagnol des Canaries, la plus forte des secousses enregistrées par l'Institut géographique national sur l'île volcanique depuis plus de dix jours, du fait d'un regain d'activité sismique.
 
L'épicentre du séisme de magnitude 4,9, enregistré à 10H59 GMT, était situé dans l'Atlantique, à 20 kilomètres de profondeur et à une dizaine de kilomètres à l'ouest de l'île de El Hierro, où la population a ressenti la secousse, a ...

L'astéroïde Apophis, qui doit frôler la Terre en 2029 et pourrait éventuellement la frapper en 2036, s'approchera de la planète bleue mercredi à une distance de 14,4 millions de kilomètres, ont indiqué mardi des astronomes.
 
Des scientifiques avaient dans un premier temps évalué à une sur 45, ou 2,7%, les chances d'une collision catastrophique en 2029 avec la Terre de cet objet céleste découvert en 2004 et qui fait 270 mètres de diamètre et la taille de trois terrains de football. Mais de nouveaux calculs effectués en 2009 par la Nasa à la suite d'un survol rapproché d'Apophis, baptisé du nom d'un démon dans la mythologie égyptienne, avaient écarté ce risque, prévoyant désormais un passage le 13 avril 2029 à 22.208 kilomètres de la Terre. Il s'agira de la distance la plus faible jamais o...