Recherche du mot clé « le de Kyushu » (3 résultats)

Nouvel épisode de frayeurs au Japon, alors que les traumatismes liés au drame de Fukushima sont encore dans les mémoires des habitants, et que les vomissements radioactifs de la centrale du même nom continuent d'êtres occultés par les médias.

Frayeurs justifiées à plus d'un titre, car ce que ne mentionnent pas ces médias, c'est que les séismes survenus depuis hier se situent non loin d'une vaste caldeira volcanique de 23 km de large, située au sud de l'île de Kyushu ! Une étude universitaire datant de 2014 indique même que la quasi totalité de la population du Japon est exposée à un risque majeur d'éruption volcanique catastrophique qui pourrait survenir à tout moment.

L'un des auteurs de l'étude a même déclaré :

Il n'est pas exagéré de dire qu'une éruption volcanique colossale pourr...

Les essaims de séismes de ces derniers jours étaient révélateurs à qui savait regarder et analyser avec un tant soit peu de discernement. De nombreux points situés à différents endroits de la grande ceinture de feu ont subi de fortes secousses, avec en ligne de mire l'Indonésie, la Colombie britannique, le Japon, et la région des iles Samoa, ou plus particulièrement les iles Santa Cruz ou plusieurs séismes assez forts se sont produits, suivis de nombreuses répliques.
 
Ces secousses à répétition etaient bel et bien révélatrices d'un évènement plus fort imminent, et ca n'a pas raté ! Restez connectés, rien ne dit que ce soit fini, car si ce séisme a permis de relacher une partie de la pression accumulée, permettant ainsi à l'activité tellurique de retrouver son calme, rien ne nous permet d...

Mardi, le volcan Sakurajima, l'un des plus actifs du Japon s'est une nouvelle fois réveillé et s'est remis à cracher des cendres qui ont atteint la ville de Kagoshima, la plongeant dans un épais brouillard.
 
Situé dans le sud de l'île de Kyushu, le volcan Sakurajima est l'un des plus actifs du Japon et fait peser un risque constant sur la baie de Kagoshima dans laquelle il se trouve. Or, mardi, le volcan en réalité formé de trois sommets dont un culminant à 1.117 mètres, s'est une nouvelle fois réveillé. En effet, d'énormes quantités de cendres ont jailli de son cratère, ou plutôt d'un de ses cratères. D'après les informations communiquées, il semblerait que les explosions soient survenues non pas au niveau du cratère normalement actif mais d'un autre qui fait plus rarement parler de lui...