Recherche du mot clé « xaspération » (10 résultats)


Impossible d'ignorer l'information, tous les médias en parlent, et l'importance indéniable de tels évènements et de leurs possibles répercussions, tout comme des révélations faites à chaud par les représentants de l'ordre en période pré-électorale n'y sont probablement pas étrangers.

Bien que la colère chez les policiers et gendarmes de l'hexagone ne date pas d'aujourd'hui et que les politiques menées sous le règne de Sarkozy et de Hollande en soient sans le moindre doute responsables, l'évènement déclencheur du ras le bol policier a été l'attaque à Viry-Châtillon dans l'Essonne ou deux fonctionnaires de police ont étés gravement blessés suite à une attaque au cocktail-Molotov, et sont passés à deux doigts de la mort (leur état est en voie d'amélioration).

Mais en bons révolutionnaires ou...


Bien que ce soit un sujet aussi délicat qu’effrayant, l’éventualité qu’éclate une guerre civile en France est non seulement devenue réelle, mais les probabilités qu’un tel évènement se produise ne cessent de croitre à chaque nouveau drame estampillé - à tort ou raison - de terrorisme islamiste par les porte-parole officiels.

Les attentats terroristes - ou présentés comme tels - se succèdent sur notre sol, depuis une attaque à Joué-lès-Tours fin 2014, suivis de ceux contre Charlie Hebdo et l’Hyper Cacher, trois militaires agressés au couteau à Nice, en avril 2015, un soldat attaqué et blessé à l’aéroport d’Orly et une femme de 32 ans assassinée dans une église de Villejuif, un attentat en Isère en juin 2015, l’attentat du train Thalys en août 2015, une série de sept attaques à Paris et ...


A l'image de la prévention répression routière et de leurs innombrables machines à fric que sont les radars et autres dispositifs similaires, L'URSSAF (unions de recouvrement des cotisations de sécurité sociale et d'allocations familiales), dont la principale mission est la collecte des cotisations salariales et patronales, semble également lancée dans la politique du chiffre.

Bien évidemment, contrôles et redressements font partie également des autres missions à charge de cet organisme qui doit faire face à un nombre croissant de fraudeurs en tous genres, cependant, de plus en plus d'abus sont constatés, et l'octroi d'une prime d'intéressement aux inspecteurs les plus zélés permet d'y voir plus clair dans les motivations de ces derniers.

Il est donc évident que le redressement est désorm...

Nous en sommes arrivés à un point charnière, une apogée des mouvements de contestation de cette Loi travail que veut nous imposer à tout prix Bruxelles par le biais des marionnettes néo-libérales au pouvoir. Cette nouvelle étape culminante de la grogne populaire pourrait être selon certains le résultat d'un plan soigneusement étudié, mais de nombreux signes attestent cependant du contraire.

A commencer par la non anticipation des blocages des dépôts pétroliers et autres centre nerveux de l'économie, aux récentes et pitoyables tentatives de communication, ou plutôt de propagande, mettant en cause l'abominable syndicat de la CGT qui « prend en otage les français », soit disant dans le seul intérêt de soigner sa cote de popularité... Non, sérieux les gars, c'est vraiment insulter l'intell...

Un énorme scandale voit le jour à un moment ou l'exaspération des citoyens à l'encontre du gouvernement est à son apogée : L'ex patron de la lutte antidrogue serait à la tête d’un des plus gros réseaux de drogue en Europe !

Face à ces révélations sur un trafic d’État, nous pouvons donc entrevoir les raisons de l'entêtement de nos dirigeants à sans cesse rejeter vigoureusement toute idée de légalisation du cannabis. Cette affaire pourrait mettre le feu aux poudres alors qu'au delà d'une loi travail rejetée en masse et cause de la multiplications des grèves et blocages en France, l'utilisation d'un 49.3 anti-démocratique utilisé pour son passage en force est déjà considéré comme « la goutte d'eau de trop... ».

Si c'est l'ex patron des stups François Thierry qui est accusé, et qui à ce p...