Recherche du mot clé « vacuation » (95 résultats)

Il faut avouer que les récentes actualités de la scène, ou plutôt du théâtre géopolitique sont assez inquiétantes, et laissent entrevoir une possible escalade de l'habituelle narrative belliqueuse des États-Unis. Ces évènements agressifs et en violation avec le droit international, sous couvert d'une lutte se voulant combattre l'état islamique selon Washington et son nouveau président Trump, ne sont en fait selon moi qu'une tentative visant à atteindre plusieurs objectifs.

Nous avons en premier lieu un Trump qui, en totale contradiction avec ses premiers discours, tient à légitimer son autorité de chef de guerre d'une puissance hégémonique, et qui pour cela n'hésite pas à utiliser ses « nouveaux jouets » les plus puissants, à l'image de la démesure architecturale de ses énormes buildin...

Précédé par quelques premières secousses annonciatrices, un fort séisme de magnitude 6,9 s'est produit ce mardi matin dans le nord-est du Japon, au large de Fukushima. Une alerte au tsunami a été lancée, puis levée quelques heures plus tard après qu'une vague d'un mètre ait été mesurée sur la côte, près de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima.

Bien que Tepco (Tokyo Electric Power), l'opérateur de la centrale, ait affirmé que « aucun problème majeur n'a cependant été recensé sur le site », des informations ont filtré selon lesquelles le système de refroidissement du troisième réacteur de la centrale nucléaire de Fukushima Daini a rencontré des problèmes suite au séisme.

En effet, selon l'Agence de réglementation nucléaire, le système de refroidissement qui sert à alimenter le ...


La situation qui était déjà plus que critique dans la région de l'Alberta s'aggrave de jour en jour, et les gigantesques incendies qui avaient récemment forcé une évacuation massive des habitants et ouvriers de Fort McMurray menacent maintenant directement les installations pétrolières des sables bitumineux.

Autant dire que si ces murs de flammes ne sont pas rapidement stoppés, nous allons assister à un « feu de joie » d'une ampleur rarement atteinte. L'article n'en fait pas mention, mais la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) a dépêché il y a 48 heures deux spécialistes à Fort McMurray pour évaluer les dangers nucléaires dans la région.

Ces derniers auraient pour but de « confirmer la sécurité radiologique des appareils autorisés qui se trouvent dans les zones touchées e...


Encore une information importante qui ne semble pas préoccuper nos chers médias officiels, et qui pourtant ne devrait pas être occultée car elle indique la présence de déchets radioactifs enterrés non loin de Fort McMurray ou les terribles incendies font des ravages et ne sont toujours pas contrôlés.

Bien que la directrice des communications se veuille rassurante à ce propos, le passé nous a démontré que certaines catastrophes (naturelles ou pas) ont parfois des impacts qui ne sont pas anticipés dans les rapports préventifs de sécurité.

Autre anecdote scandaleuse, des employés d'une société pétrolière au nord de Fort McMurray disent qu'on leur interdit d'évacuer leur lieu de travail, malgré le brasier qui prend de l'ampleur...

Le Veilleur

Les déchets radioactifs de Fort McMurray sont ...

Depuis maintenant plusieurs jours, des murs de flammes gigantesques sévissent dans une région du Canada, et ravagent actuellement Fort McMurray, forçant l'évacuation d'une centaine de milliers de personnes y résidant.

Au delà du drame humain que vivent ces personnes en voyant leurs maisons dévorées par les flammes, c'est le statut particulièrement stratégique de cette zone qui attire mon attention, car Fort McMurray n'est pas une ville comme une autre puisqu'elle est considérée comme la capitale des sables bitumineux, ainsi que la troisième réserve de pétrole de la planète.

Pour le moment, rien ne permet d'affirmer qu'il s'agit d'une catastrophe naturelle ou pas, mais avouez que le contexte est assez troublant, et de plus il faut savoir que nous n'avons pas à faire à un simple incendi...