Recherche du mot clé « ruption solaire » (26 résultats)


Une fois n'est pas coutume, bien que le thème abordé ici soit le champ magnétique terrestre, il n'est cette fois pas question de l'inversement des pôles magnétiques (qui est toujours en cours), mais d'une brèche découverte dans le champ protecteur de notre planète.

La découverte de cette brèche est très récente puisque le rapport scientifique qui en fait état a été publié le 20 octobre, et relayée par des médias outre atlantique au début du mois de novembre. Par contre, la cause de cet évènement est plus ancienne, et est consécutive à une éjection de masse coronale (plasma) consécutive à une éruption solaire du 22 juin 2015.

Il en résulta une forte tempête géomagnétique qui fut responsable de perturbations radio dans de nombreux pays, ainsi que d'aurores boréales intenses constatées à...

Ce qui n'était auparavant considéré que comme de la pure spéculation alarmiste de la part de sites « complotistes » au sujet d'éruptions solaires dévastatrices futures semble être désormais pris au sérieux en haut lieu.

Rassurez-vous, car comme vous allez le voir, aucun argument laissant présager l'imminence d'un tel évènement n'est mis en avant. Cependant, cette éventualité a été suffisamment prise au sérieux pour que soit organisée avec la Maison Blanche une réunion officielle, incluant spécialistes de la météo spatiale et organismes gouvernementaux à travers les États-Unis !

Le Veilleur

Si une tempête solaire géomagnétique assez puissante était éjectée à partir de la surface du Soleil, elle serait capable de faire tomber les communications au travers de notre Terre pendant des jours...

Les craintes relayées depuis maintenant plusieurs années par de nombreux médias alternatifs, dont le veilleur, selon lesquelles une inversion des pôles magnétiques de notre terre serait en cours, se voient désormais à demi-mot confirmées par les scientifiques.
 
En effet, après analyse de l'ensemble des données rassemblées par les trois satellites Swarm de l'agence spatiale européenne (ESA), les résultats sont formels et confirment que le champ magnétique qui protège notre planète (la magnétosphère) s'affaiblit, révélant la forte probabilité d'un prélude à une inversion des pôles. Les conséquences qui en découleraient, bien que la science officielle se veuille rassurante, ne laisse rien présager de bon pour l'avenir, et pas seulement concernant notre civilisation - principalement basée su...

Rassurez-vous, pas d'inquiétudes à avoir, puisque ces deux éruptions se sont produites alors que les taches solaires ne nous faisaient pas face. Cette double éruption survenues à a peine plus d'une heure d'intervalle font brusquement suite à une période d'activité relativement calme de notre astre.
 
Les prévisionnistes s'attendaient à une éruption solaire de classe X aujourd'hui, et le soleil ne les a pas déçu. Toutefois, la source de cette éruption était inattendue. Une nouvelle tache solaire (AR2087) a émergé soudainement de derrière la branche sud-est du soleil, et a éclaté à deux reprises, produisant une éruption de classe X 2.2 (à 11:42 UT), suivie d'un seconde éruption 70 minutes plus tard de classe X 1.5 (à 12:52 UT).
 
L'image d'illustration prise dans le spectre de l'ultraviolet ...

De récentes secousses au Chili enregistrées ces derniers jours laissaient entrevoir la probabilité d'un séisme de plus forte ampleur. De plus, d'autres tremblements de terre en Californie, ajoutés à celui survenu au Park Yellowstone que je vous ai annoncé dimanche dernier, confirment une forte activité tectonique liée aux plaques sud et nord américaine en convergence avec les plaques Pacifique et Nazca.
 
Il est pour le moment difficile d'entrevoir à court terme si l'énergie relâchée par cette énorme secousse suffira à calmer le regain d'activité sismique constaté depuis plusieurs semaines, mais il y a fort à parier que de fortes répliques s'en suivent, d'autant plus que l'activité volcanique de la grande ceinture de feu risque elle aussi d'être revue à la hausse. Bien entendu je reste en...