Recherche du mot clé « ruption majeure » (9 résultats)

Le supervolcan du Yellowstone National Park tremble et se déforme, causant une modification de la topologie du terrain de manière spectaculaire, selon un rapport du National Geographic. S'agit-il de signes précurseurs d'une éruption catastrophique ou d'un simple « ronflement » cyclique ?
 
Le plus grand volcan du monde a déjà produit des éruptions majeures, chacune plus d'un millier de fois plus puissantes que celle du mont St-Helene de 1980. Au total, trois éruptions ont eu lieu lors des deux derniers millions d'années.  La caldeira de Yellowstone, qui s'étend sur 40 à 60 km, est un ancien cratère formé après la dernière grande explosion, il y a 640.000 ans. Depuis lors, environ 30 petites éruptions y compris une datée d'il y a seulement 70.000 ans, ont rempli la caldeira de lave et de c...

Deux émissions de télévisions différentes de la chaine PBS (Public Broadcasting Service) ont décrit récemment l'Islande comme une bombe à retardement qui pourrait exploser cette année.
 
Si vous ne le saviez pas, l'Islande est une île volcanique siégeant sur la rencontre de deux plaques tectoniques. Il y a eu deux éruptions importantes en 2010, une au Fimmvörðuháls qui était seulement de la lave et l'autre qui est mieux connue pour une éruption de poussière nuageuse à Eyjafjallajökull... ce qui a forcé le président islandais à spéculer que la prochaine éruption serait surement le Katla, ce qui aurait des conséquences dévastatrices pour le reste du monde.
 
La section télévision du New York Times nous informe que PBS a diffusé deux émissions différentes qui dépeignent l'Islande comme une bom...

Une éruption majeure semble avoir eu lieu dans la matinée du 12 janvier à 05h30 (GMT) près du volcan Manam dans le nord de la Nouvelle-Guinée.
 
Les experts du service de vulcanologie du pays ont signalé que, depuis le sommet du volcan le panache de cendres atteint environ 14 km d'altitude (un record). La zone active était visible même dans les données du satellite MODIS.
 
Jusqu'à présent nous n'avons pas d'informations précises sur la nature de l'éruption, l'île est inhabitée, la population a été évacuée après la dernière importante activité volcanique en 2004. Des données récentes provenant des satellites montrent que du 8 au 14 décembre 2012, des panaches ont été expulsés à 400 mètres au-dessus du cratère au sud du volcan Manam après des explosions stromboliennes.
 
Le volcan Manam en ...

Ces trois volcans sont à ce jour très actifs et placés sous haute surveillance des scientifiques et des autorités locales. Ceci n'étant pas une coincidence, ces trois volcans sont situés le long de la grande ceinture de feu ou différentes plaques tectoniques s'affrontent, créant une forte activité sismique. Les volcans Copahue et Tungurahua sont situés en Amérique du sud, à la ligne de jonction de la plaque sud Américaine et de celle de Nazca.
 
Le Tolbachik quant à lui est situé au Kamtchatka, en Russie, à l'intersection de la plaque nord Américaine et de la plaque Pacifique, au nord-est du Japon qui borde en partie la même ligne de faille...
 
Les récents séismes s'étant produits dans ces régions sont très certainement responsables de ces activités, et les différentes pressions exercées q...

Les lectures des données sismologiques du supervolcan Yellowstone situées dans la zone de Norris Junction révèle une activité hors des diagrammes habituels. Tout à coup, le 28 novembre à 18 heures, heure locale des Rocheuses, les relevés sismologiques se sont affolés, comme l'indique le graphique plus bas.
 
Alors que le Volcano Hazards Program sur le site officiel de l'USGS annonce un niveau d'alerte normal pour le site du Yellowstone (lien), les graphiques sismiques de la zone de Norris Junction n'ont pas baissé en intensité et continuent d'être inquiétants par rapport à la norme habituelle. Vous pouvez apercevoir ci-dessous les relevés graphiques pour les dates du 28 novembre au 1er décembre :
 
 • Relevé sismique du 28/11/2012
 • Relevé sismique du 29/11/2012
 • Relevé sismique du 30/11/2...