Recherche du mot clé « pandages aériens » (2 résultats)

C'est une belle victoire de la société civile : le Conseil d'Etat a suspendu le 6 mai les autorisations d'épandage aérien de pesticides en France. La bataille juridique a été menée par des environnementalistes antillais.
 
La semaine dernière, des associations antillaises étaient venues à Paris pour présenter devant le Conseil d'Etat, une demande d'abrogation de l'arrêté permettant de déroger à l'interdiction de l'épandage aérien de pesticides en France. Nous avions rencontré Béatrice Ibéné, présidente de l'Association pour la Sauvegarde et la réhabilitation de la faune des Antilles (ASFA) et porte-parole du mouvement de lutte contre les épandages aériens en Guadeloupe.
 
Le Conseil d'Etat vient de donner sa réponse : son ordonnance interdit cette pratique en France et condamne les ministèr...

Communément dénommés par l'appellation anglophone « chemtrails », les épandages aériens réalisés dans l'atmosphère de nombreux pays sont la cible de toutes les spéculations. Bien que leur existence soit historiquement bel et bien avérée, l'immense majorité de la population n'a pas même connaissance de cette théorie classée par la doxa médiatique dans la catégorie des élucubrations conspirationnistes.

Réalité des épandages

Les épandages aériens de produits chimiques dans l'atmosphère ont une histoire relativement ancienne, remontant au moins au début du siècle dernier : déjà en 1927, Donald Bradner et Nicholas Oglesby déposèrent un brevet pour un système de diffusion de produits chimiques à partir d'avions. [2] Des centaines d'autres brevets en lien avec la modification du climat, qu'il...