Recherche du mot clé « nergie noire » (4 résultats)

Imaginez une théorie capable d'expliquer le fonctionnement de l'univers et d'apporter les réponses à d'innombrables casses-têtes irrésolus. Un univers radicalement nouveau qui se passerait de « matière noire » ou d'« énergie sombre », ces théories « généralement admises » fondées sur des spéculations de scientifiques tentant d'apporter un semblant d'explication à ce qui leur échappe, et ceci sans la moindre preuve...

Une théorie qui rendrait possible les voyages inter-galactiques, voir même l'élaboration de systèmes anti-gravitationnels. Mais cela impliquerait d'admettre qu'une grande partie de notre compréhension actuelle de l'univers soit fausse, et qu'un grand nombre de scientifiques aient été jusqu'ici dans l'erreur, ce qui bien sûr n'est pas concevable... J'avoue pour ma part, malg...

Au fil des nouvelles découvertes, les institutions scientifiques astronomiques se heurtent désormais aux limites imposées par des lois régissant la physique et l'univers, lois qu'ils ont eux-mêmes créées. Mais une fois de plus, au lieu de prendre le recul nécéssaire afin de ré-évaluer la situation et au risque de bouleverser les connaissances et dogmes établis, ils s'évertuent à fonder de nouvelles théories afin de tenter désespérement d'expliquer les énigmes de plus en plus nombreuses qu'ils rencontrent.
 
Le problême, c'est que ces nouvelles théories sont de plus en plus farfelues, et que, fautes de preuves tangibles et mesurables pouvant les étayer, elles apportent de nouvelles questions sans vraiment répondre aux précédentes. De son coté, Jean Pierre Petit, scientifique de renommée mo...

Peut-on accéder aux systèmes non-solaires avec une vitesse plus rapide que celle de la lumière ? Harold White affirme que c'est possible. Avec son équipe à la NASA, il développe un moteur supraluminique (capable de développer une vitesse plus rapide que celle de la lumière) pour des voyages interstellaires. Il faudra seulement deux semaines à un navire de ce type pour arriver au système Alpha du Centaure, qui se trouve à quatre années lumière du Soleil.
 
Les recherches de White sont une tentative de moderniser le concept développé par le physicien mexicain Miguel Alcubierre en 1994. Le chercheur a proposé de comprimer l'espace devant le vaisseau spatial et de le dilater derrière lui. Pour ce faire, il a proposé de placer le navire dans une « bulle » fabriquée de l'espace courbé. L'engin ...

Un astronome argumente un dossier noir de la physique en traitant d'arnaques et d'impostures la matière noire et l'énergie noire, deux des piliers de l'explication actuelle du fonctionnement de l'univers.
 
L'histoire de la physique est jalonnée de notions plus ou moins fumeuses qui servent, un temps, à boucher les trous des théories de l'époque.  La plus célèbre de ces béquilles scientifiques est sans doute l'éther. Parmi les plus récentes, pourrait bien figurer la matière noire. Suite aux derniers travaux des chercheurs dans ce domaine, l'Express titre : «Matière noire: ils ont cartographié l'invisible» (lien). Invisible? Certes. D'autant que la matière noire est hautement hypothétique.
 
Lundi 9 janvier 2012, lors d'une conférence de l'American Astronomical Society qui se tenait à Austin...