Recherche du mot clé « mergence » (35 résultats)

Le nouveau gouvernement brésilien « mis en place » par Michel Temer est de nouveau au cœur de la tourmente. Après le récent scandale révélant que 7 des 23 ministres du nouveau gouvernement sont cités dans l'enquête sur l'affaire Petrobras, et alors que Michel Temer lui-même a déjà été cité comme bénéficiaire de pots-de-vin dans cette même affaire, un enregistrement accablant met en cause Romero Juca, un ministre proche du nouveau président.

Une fois encore, le thème récurrent de tous les grands conflits mondiaux est le pétrole, et nous pouvons y voir la une priorité de l’Empire américain pour qui le but est de prévenir l’émergence de puissances régionales alimentées par d’abondantes ressources naturelles, et pourquoi pas, se les accaparer.

Ce nouveau scandale voit le jour peu de temps...

Ils sont vraiment forts ces américains ! Alors que le crash du vol EgyptAir a eu lieu jeudi, que seuls quelques débris ne révélant aucune piste ont étés trouvés, qu'aucun spécialiste n'a d'explication étayée pour le moment, et détail important, qu'aucune revendication terroriste n'a été émise, les États-Unis et OTAN « affirment que le vol EgyptAir 804 a été attaqué et veulent réagir militairement » d'après wsws.org. Tendance visiblement confirmée au vu des déclarations de Hillary Clinton, comme de Donald Trump, avis que semble partager les renseignements russes selon le

De plus, bien que ces informations n'aient été ni confirmées ni démenties par les autorités égyptiennes, des médias américains ont fait état de la détection de fumées d'origine indéterminée dans la partie avant de l'appar...


Il est établi dans le quotidien de tout un chacun que l'on doit travailler tous les jours ou presque pour subvenir à ses besoins et payer ses factures, mais nous viendrait-il à l'idée de remettre en cause le bien fondé de ce point fondamental et considéré comme incontestable ?

Pourtant, ce dogme qui à nos yeux n'est que routine à laquelle personne ou presque n'échappe, n'est que le résultat d'une contrainte imposée par un système consumériste qui s'essouffle et atteint aujourd'hui ses limites. Cette exploitation déguisée de l'être humain que personne n'aurait l'idée de contester tant elle est ancrée dans nos mœurs, n'est cependant justifiée que dans la mesure ou il nous semble logique de détenir plus que ce dont nous avons réellement besoin.

Ce raisonnement que peut-être certains d'en...


C'est une grosse claque pour le groupe Bolloré, et même un « double tap » si l'on ajoute le fait que celui-ci a vu son bureau perquisitionné dans le cadre d’une enquête sur ses activités africaines !

Aujourd'hui, quatre journalistes de Bastamag, deux responsables de site et deux blogueurs se sont retrouvés sur le banc des accusés, poursuivis pour diffamation par le groupe Bolloré en début d'année pour avoir écrit et relayé une enquête parlant de l’accaparement des terres.

Contre toute attente, cette fois ci c'est le « pot de terre » qui a gagné face au « pot de fer ». Malgré ses milliards, ses avocats triés sur le volet et toute l'influence qu'un tel individu peut posséder, le site de médias alternatif Bastamag, ainsi que d'autres journalistes et blogueurs liés à cette plainte ne seront p...

Pas besoin ici d'introduction superflue tant les exactions du groupe Bolloré sont monnaie courante en Afrique, à l'instar de Bernard Henri Lévy ou de bien d'autres « bienfaiteurs » pour qui piller un pays en voie de développement en échange d'une poignée de cacahuètes ne pose pas le moindre problème !

Comme d'habitude, aucun tapage médiatique ne viendra dénoncer ce vautour, et encore moins une de ses nombreuses sociétés, dont Bolloré Africa Logistics, qui sévit dans 41 pays : Afrique du Sud, Algérie, Angola, Bénin, Botswana, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Côte d’Ivoire (Sitarail), Djibouti, Éthiopie, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée équatoriale, Kenya, Libéria, Mali, Madagascar, Malawi, Maroc, Mauritanie, Mozambique, Namibie, Niger, Nigeria, Ouganda, République centrafricaine, Ré...