Recherche du mot clé « conomie verte » (3 résultats)

Vandana Shiva, en Inde, se bat depuis 25 ans pour préserver les semences et lutter contre les multinationales qui tentent de s'en emparer en brevetant le vivant. Invitée par l'association Kokopelli pour le festival, elle a donné le ton dès ce premier jour.
 
« Je suis heureuse d'être là avec vous aujourd'hui, dans ce paysage magnifique de montagnes. J'ai la chance et l'honneur d'être accompagnée ici par mon fils Kota, dont le nom signifie dans ma langue « le dieu des guerriers » et qui voyage très rarement avec moi.
 
Depuis que mon fils est entré dans ma vie, j'ai compris une leçon fondamentale : l'amour le plus profond permet de mener les batailles les plus féroces. C'est parce que nous aimons profondément notre terre que nous nous battons pour la défendre et défendre la vie. La semence e...

Un nouveau sommet des Nations unies sur le développement durable s'ouvre à Rio le 20 juin (Rio+20). Au programme : la mise en place d'une « économie verte », présentée comme une solution à l'épuisement des ressources naturelles et au réchauffement climatique. Ou comment les tenants d'un néolibéralisme vert, les grands groupes privés et les marchés financiers cherchent à s'approprier les biens communs : eau, forêts, biodiversité ou cycle du carbone... Une entreprise prométhéenne pour transformer la nature en bulle spéculative.
 
Vingt ans après le sommet de Rio de 1992, qui avait jeté les bases du développement durable, la conférence qui s'ouvre au Brésil le 20 juin sera placée sous le signe de « l'économie verte ». Si les attentes sont faibles en termes de résultats concrets, cette confér...

Un nouveau record d'émissions de gaz à effet de serre a encore été battu en 2011. Plusieurs instituts de recherche annoncent un réchauffement de plus de 3,5 °C d'ici à la fin du siècle. Malgré cela, de nouvelles négociations climatiques viennent de se terminer, dans l'indifférence générale, à Bonn. Toujours pas d'accord en vue. Les États continuent de se renvoyer la balle, le marché du carbone est en pleine déconfiture, et les promesses des grandes négociations tombent dans l'oubli. Le chaos climatique, lui, n'attend pas.
 
À croire que les sécheresses en Australie et en Afrique, les inondations au Pakistan et en Thaïlande, les feux de forêt en Russie, la montée des eaux qui menace les îles du Pacifique, le changement des saisons des pluies dans les Andes ou en Asie du Sud-Est ne suffisen...