Recherche du mot clé « cologique » (73 résultats)

Si dans son immense majorité l'opinion générale est de plus en plus préoccupée par l'environnement, au sens écologiste du terme, elle se fourvoie cependant dans la voie à suivre que lui dicte la vision « verte » et « responsable » de la société, régulièrement parrainée par des médias « affranchis » dégoulinants d'illusions éco-responsables.

Pour ces organisations qui prétendent dénoncer et combattre les mauvaises pratiques polluantes humaines en se reposant sur le bien fondé des thèses écologistes, être responsable revient à trier ses déchets, utiliser des ampoules basse consommation, rapporter les piles usagées, investir dans une transition énergétique par l'entremise de véhicules électriques alimentés au nucléaire, de panneaux solaires et autres éoliennes improductifs, tout comme de ...

Se voulant aussi détaillé que long et exhaustif, cet article se destine principalement aux fervents et sincères défenseurs de l'écologie et de la protection environnementale qui, pour la plupart, méconnaissent les réelles origines des organisations écologistes qu'ils soutiennent.

Ils ignorent de fait qu'ils participent malgré eux au prolongement et à la légitimisation d'un « model business » conçu par des élites capitalistes, ayant pour double objectif de leur permettre de contrôler une « tendance verte » génératrice de profits considérables, tout en leur prodiguant une image bienfaitrice, responsable et soucieuse de notre avenir.

S'il est une règle qui se vérifie invariablement, tous contextes confondus, c'est que toute cause ou évènement susceptible de générer des profits sera utili...


C'est après une période d'inactivité passagère que je reprend la plume, ou plutôt le clavier, pour aborder aujourd'hui un sujet délaissé depuis le mois de juillet 2016 : le sempiternel « Réchauffement climatique ». Dans une récente publication, Frits Bolkestein - dirigeant du parti libéral néerlandais, ministre de la Défense et Commissaire de l'Union Européenne - évoque les intellectuels qui prêchent le catastrophisme climatique et dénonce les scénarios aussi alarmistes qu'inexacts qui figurent dans le rapport du Club de Rome (« Limits to Growth », ou rapport Meadows) publié en 1972 par Dennis Meadows, et actualisé en 2012 par le Smithsonian Institute.

Il n'est aucunement question pour moi de dénigrer la responsabilité humaine dans la dégradation ou même la destruction de notre environ...


A l'image d'un « sarkozix le gaulois » qui se traine plus de casseroles qu'une batterie de cuisine du Hilton, Nestlé vient de se vautrer pathétiquement dans une campagne de communication sur Twitter qui avait visiblement pour but de redorer son blason, preuve si il en est que ce dernier est bien terni.

Le travail de ré-information de nombreux médias non alignés semble payer au long terme, et de plus en plus de personnes prennent connaissance des multiples crimes impunis que perpètre cette triste société sous couvert d'embellir votre existence. Un grand merci à tous les intervenants éclairés qui ont participé à mettre à mal cette pitoyable tentative de communication de Nestlé, ce groupe terroriste qui sème la mort et la désolation de par le monde.

Le Veilleur

Une campagne publicitaire N...


Nul besoin de vous présenter Wall-e, ce film d'animation au succès mondial mettant en scène deux robots au comportement humain sur fond de crise planétaire avancée. Mais au delà de la jolie petite histoire au « happy end » prévisible, le scénario nous met en garde de façon à peine dissimulée sur la voie très dangereuse dans laquelle nos civilisations dites « développées » se sont engagées.

Les personnages attachants et le ton humoristique déployé tout au long du film nous poussent à appréhender avec légèreté la trame principale de cette histoire, mais ne vous méprenez pas, la représentation caricaturale d'un monde à l'agonie par la conséquence de nos mauvais choix de vie n'en est pas pour autant absurde, et tout indique que nous en avons pris la voie.

Bien que l'un des thèmes principa...