Recherche du mot clé « court d'eau » (1 résultat)

Le boom pétrolier de Barnhart, un village de l'Ouest du Texas, est tel qu'il a fait les gros titres de la presse nationale. Mais les habitants préfèreraient avoir de l'eau au robinet. Or, depuis mardi, ce n'est plus le cas.
 
Le « Wall Street Journal » était récemment en reportage dans l'Ouest désertique du Texas pour décrire, photos à l'appui, comment le boom pétrolier créé par le recours à la fracturation hydraulique « ramenait la vie » dans des municipalités sur le déclin comme le village de Barnhart, 200 habitants.
 
La voie de chemin de fer abandonnée a été ressuscitée et « l'impôt levé par l'Etat sur toutes les ventes a augmenté de 61 % en un an », a rapporté le quotidien qui ne cite, aux rangs des désagréments causés par l'activité pétrolière, que la hausse du trafic routier, les di...