Articles publiés le vendredi 15 avril 2016 (3 résultats)


La consommation massive de boissons sucrées est largement reconnue comme l’une des causes de l’épidémie d’obésité et de diabète (entre autres) qui frappe les pays occidentaux dont la France, mais les géants des sodas semblent avoir trouvé la parade : Financer/corrompre (rayer la mention inutile) des institutions publiques pour les inciter à « répandre la bonne parole ».

Heureusement, l’association Foodwatch veille au grain et rend publique la liste des associations et institutions publiques hexagonales qui ont bénéficié des largesses de Coca-Cola France. Pour l’association, ces financements (7 millions d’euros au total) « sont savamment employés à brouiller le débat », en vantant les bienfaits des boissons light ou édulcorées comme substitut aux sodas traditionnels, alors qu’elles sont p...

Nouvel épisode de frayeurs au Japon, alors que les traumatismes liés au drame de Fukushima sont encore dans les mémoires des habitants, et que les vomissements radioactifs de la centrale du même nom continuent d'êtres occultés par les médias.

Frayeurs justifiées à plus d'un titre, car ce que ne mentionnent pas ces médias, c'est que les séismes survenus depuis hier se situent non loin d'une vaste caldeira volcanique de 23 km de large, située au sud de l'île de Kyushu ! Une étude universitaire datant de 2014 indique même que la quasi totalité de la population du Japon est exposée à un risque majeur d'éruption volcanique catastrophique qui pourrait survenir à tout moment.

L'un des auteurs de l'étude a même déclaré :

Il n'est pas exagéré de dire qu'une éruption volcanique colossale pourr...


Les réjouissances consécutives au récent constat de la dégringolade des profits du géant Monsanto auront étés de courte durée. Le site reporterre.net nous alerte sur les nouvelles techniques de modification génétique, ainsi que sur une faille législative qui pourrait permettre aux ogm « nouvelle génération » d'infiltrer bientôt vos caddies et assiettes en toute impunité !

Pour les géants de l'agro-alimentaire, toutes les méthodes d'enfumage sont bonnes pour leur permettre d'arriver à leurs fins, et cette fois ci on atteint des sommets, puisqu'il est question ni plus ni moins d'autoriser à terme la mise en vente d'organismes génétiquement modifiés « non ogm », qui ne seront de fait pas étiquetés comme issus de manipulations génétiques !

En langage clair « On vous pisse dessus sans même ess...