Articles publiés le samedi 08 février 2014 (3 résultats)

La « révélation »  s'est faite en toute discrétion. Pas de ce battage sur l'alerte impliquant FBI, NSA, CIA, HMS, etc., de grandes déclarations alarmées, al-Qaïda par-ci, al-Qaïda par là... Au contraire, quelle discrétion ! Il a donc fallu attendre le 4 février 2014 dans le Wall Street Journal, repris ensuite par quelques dissidents, comme The Truth Wins (Michael Snyder le 6 février 2014) et Infowars.com (le 6 février 2014 - article indisponible depuis), pour apprendre qu'une attaque terroriste sinon de grand style dans tous les cas d'un style très nouveau, mais dans la plus grande discrétion de communication et la plus grande efficacité opérationnelle, avait mis hors d'usage pendant plusieurs semaines une centrale électrique en Californie ! 
 
L'attaque fut très particulière, et sans dou...

Michael Cremo est l'auteur du livre « Archéologie interdite, l'histoire cachée de la race humaine ». Il répond ici à une question qui lui est souvent posée. (Juste une note sur les documentaires vidéo dont je mets le lien dans le texte, ils sont édités par le National Geographic et sont donc par essence sujets à caution (l'homme disparaîtra inéluctablement). Je n'ai mis les liens que pour info, ils ne figurent pas dans l'article original.)
 
Fin novembre 2008, j'étais à Dubaï pour la conférence internationale des recherches sur l'antiquité. J'y ai parlé de mon livre « Archéologie interdite ». Après quoi, un membre de l'audience m'a posé la question habituelle,
 
« Si des êtres humains comme nous sommes présents depuis des dizaines ou des centaines de millions d'années, comme vous le dites,...

« C'est un premier pas important vers la reconnaissance des droits et pratiques des paysans », se réjouit le Collectif Semons la biodiversité. Les députés ont finalement adopté les amendements excluant les semences de ferme de la loi renforçant la lutte contre la contrefaçon.

Ressemer sa récolte ne sera finalement pas considéré comme un délit aussi grave qu'imprimer un faux billet ou fabriquer illégalement un médicament.

« Il a fallu menacer le gouvernement par des grèves de la faim pour pouvoir être entendu »
, rappelle Laurent Pinatel, porte-parole de la Confédération paysanne. Le 21 janvier, une centaine de paysans avaient occupé le siège du Groupement national interprofessionnel des semences (Gnis). Avant de quitter les locaux le soir-même, suite à l'engagement du ministère de l'Agri...