Articles publiés le samedi 19 octobre 2013 (3 résultats)

La découverte provient de l'Observatoire d'astrophysique de Crimée en Ukraine, et a été confirmée par cinq groupes d'astronomie supplémentaires, y compris en Italie, Espagne, le Royaume-Uni et de la République Sibérienne de Bouriatie en Russie.
 
Bon, ne stressez pas trop, car notre chère agence officielle de la NASA a dit que les chances d'un impact sont seulement de 1 sur 63,000, et vous savez aussi bien que moi que la Nasa ne se trompe jamais ni ne nous cache le moindre dossier...
 
Toutefois, l'astéroïde a été classé comme potentiellement dangereux, une étiquette officielle donnée aux corps célestes dont les orbites s'approchent en dessous de 7,5 millions de km de l'orbite de la terre (1,7 millions de km dans le cas présent, avec une note de 1 sur 10 sur l'échelle de Turin). Le veilleur...

L'affaire n'est pas terminée, mais pour les habitants de Pungesti, c'est déjà une petite victoire. Jeudi 17 octobre, devant la résistance acharnée d'une poignée de villageois, l'entreprise pétrolière américaine Chevron a décidé de suspendre temporairement ses activités d'exploration de gaz de schiste dans cette localité de l'est de la Roumanie. Une bataille remportée grâce une stratégie médiatique bien huilée.
 
L'histoire de Pungesti, c'est un peu la version roumaine de David contre Goliath, celle d'un géant du pétrole américain contre quelques centaines de villageois. Tout commence en 2011, lorsque Chevron obtient du gouvernement roumain le droit d'exploiter le gaz de schiste dans le département de Vaslui, dans l'est du pays. L'entreprise fait l'acquisition de 600.000 hectares de terrai...

Dans tout le pays, la tension monte autour de la question fiscale, au point qu'une fronde semble de plus en plus envisageable tant les contestations sont nombreuses et de sources multiples. Reste à savoir quelle forme et quelle ampleur celle-ci devrait avoir pour faire reculer le gouvernement. Et puisque, selon une enquête Ipsos-CGI pour Le Monde, BFM TV et La Revue française de finances publiques, 72% des personnes interrogées jugent le montant de l'impôt excessif, sa légitimité est déjà toute trouvée.
 
Atlantico : D'après les informations publiées ce lundi par le journal Le Monde, 72% des Français jugent le montant de l'impôt excessif et 43% estiment que payer l'impôt n'est pas un « acte citoyen ». Un fait qui illustre la grogne croissante contre la politique du gouvernement, d'aucuns ...