Articles publiés le mercredi 29 mai 2013 (3 résultats)

Pékin aurait volé les plans militaires américains les plus secrets, y compris celui du nouveau chasseur F-35. Pour Washington, le désastre est total. Le Washington Post  est formel : des hackers chinois ont volé ces dernières années au Pentagone les plans des armes les plus secrètes des États-Unis.
 
Parmi les dossiers ciblés, on trouve le programme F-35 du chasseur de nouvelle génération, le plus cher de l'histoire du Pentagone (réévalué à 1400 milliards de dollars, selon le Post), ainsi que du F-18 modernisé (Super Hornet), l'hélicoptère UH-60 (le célèbre Faucon noir, ou Black Hawk), le transport hybride V-22 Osprey, à mi-chemin entre l'avion et l'hélicoptère, ou encore les futurs navires de défense littorale de l'US Navy, des trimarans révolutionnaires.
 
Les technologies de protection...


Ah, les miracles promis par le gaz de schiste, « la manne extraordinaire sous nos pieds » vantée par la patronne du Medef, la promesse d'une Amérique indépendante pour cent ans ! Ô, châteaux en Espagne, lubies fantasmagoriques, rêves insensés ! Mais le songe creux d'une énergie inépuisable s'évapore comme le méthane, les faits commencent à dissiper les discours mensongers de ceux qui ne veulent rien changer.
 
Le 8 mai, on a appris que deux compagnies gazières, Talisman Energy et Marathon Oil, se retiraient de l'exploration du gaz de schiste en Pologne. Pourquoi ? Parce qu'elles n'ont pas trouvé suffisamment de gaz, qui se révèle ne pas être aussi aisé à extraire qu'aux Etats-Unis. Sur 43 puits creusés jusqu'à présent en Pologne, seuls 12 ont produit du gaz. La Pologne, à qui l'on avait p...

Les autorités chiliennes ont décrété lundi 27 mai l'alerte rouge et l'évacuation préventive de plus de 2000 personnes se trouvant sous la menace d'une éruption du volcan Copahue, situé dans le sud de la cordillère des Andes, à la frontière avec l'Argentine. Des instructions ont été données pour lancer un plan d'évacuation d'urgence de la population vivant dans un rayon de 25 kilomètres autour du volcan, et ce pour une durée minimale de deux jours, a annoncé le ministre de l'intérieur chilien, Andres Chadwick.
 
Le ministre a précisé que le sinistre pourrait ne pas survenir ou être mineur, mais

« toutes les indications techniques indiquent que s'est enclenché un processus qui pourrait déboucher sur une éruption (...) Le déclenchement de l'alerte rouge est donc indispensable (...) Les auto...