Articles publiés le jeudi 03 janvier 2013 (3 résultats)

Un projet de création de la « bombe tsunami » pendant la deuxième guerre mondiale et des rapports très officiels sur des observations d'ovnis : les archives néo-zélandaises recèlent nombre de pépites, extraites par un écrivain-journaliste.

Ray Waru s'est plongé dans les papiers et documents divers accessibles au public, qui occupent une centaine de kilomètres d'étagères des Archives de Nouvelle-Zélande, à Wellington.

« C'était totalement écrasant au début », raconte-t-il à l'AFP. « Je savais que je voulais consulter les documents les plus importants : le traité de Waitangi [document fondateur du pays], la Déclaration d'indépendance, la pétition pour le suffrage des femmes et quelques autres choses du même genre. Mais une fois qu'on plonge le nez dedans, une histoire mène à une autre, et...

Soutenue par des multinationales, la Commission européenne pousse secrètement à la privatisation de l'eau en Europe, affirme le site de la télévision allemande « Monitor ». L'accès à l'eau de qualité est reconnue comme un droit fondamental par l'ONU, mais si ces multinationales parviennent à obtenir ce qu'elles souhaitent, elles pourront se partager un pactole constitué de milliards d'euros.
 
La Commission a commencé à promouvoir la privatisation de l'eau pour les pays touchés par la crise et qui ont bénéficié de plans d'urgence, comme la Grèce et le Portugal par exemple. La troïka a parfois imposé cette privatisation, qui est alors expressément prévue dans les contrats qu'elle leur fait signer. En Grèce, les grands aqueducs d'Athènes et de Thessalonique ont été vendus. Pour le consommat...

Les désodorisants et blocs WC sont des produits dont on parle peu. A priori, pas de quoi s'enflammer pour des produits aussi triviaux.

Et pourtant ! Il faudrait porter un peu plus d'attention à ces désodorisants WC auxquels dont on fait si peu de cas. Car certains contiennent un cancérogène possible, le dichlorobenzène, qu'il vaut mieux éviter.

Stop aux désodorisants et aux blocs WC dangereux

Le bloc WC Harpic, le plus connu, « colore l'eau en bleu, nettoie et fait briller, désodorise, combat la formation du tartre ». Mais ce n'est pas tout ! Les spécialistes sont au courant mais rien ne change. De la même façon que pour parabens ou les bisphénols, il a fallu attendre que des médias s'emparent de la question avant que quelque chose ne change. Alors, parlons-en !
 
A quoi sert un bloc WC ...