Articles publiés le lundi 05 novembre 2012 (3 résultats)

Lors de la dernière réunion de la Convention pour la conservation de la faune et la flore marines de l'Antarctique, la Russie, l'Ukraine et  la Chine ont empêché la création de réserves naturelles.
 
C'est une grosse déception pour les négociateurs et les environnementalistes. Réunis, depuis le 8 octobre à Hobart, 200 scientifiques et négociateurs, de 25 pays,  en charge de la protection de l'Antarctique sont repartis bredouilles de Tasmanie. Tout avait pourtant bien commencé au démarrage du 31e sommet de la Convention pour la conservation de la faune et la flore marines de l'Antarctique (CCAMLR, selon l'acronyme anglais).
 
Les diplomates américains, français, européens, australiens et néo-zélandais étaient porteurs de huit projets de réserves marines : trois s'étendant sur 600.000 kilomèt...

La sortie de la zone Euro est à mon sens la meilleure option possible pour la Grèce comme pour les autres pays en plein coeur de la crise. L'emprise des banques privées et de la dette accumulée par ces pays ne peut les mener qu'à leur perte (ce qui est déjà le cas) et n'est donc qu'une impasse ayant pour but de permettre au N.O.M de faire main basse sur ces pays et les fédérer...
 
Le Premier ministre grec Antonis Samaras et son allié socialiste Evangélos Vénizélos ont de nouveau brandi dimanche la menace d'une sortie de l'euro si le parlement ne vote pas la semaine prochaine le train de rigueur réclamé par l'UE et le FMI.
 
« Les votes cruciaux attendus mercredi sur une loi-cadre détaillant les économies budgétaires de plus de 18 milliards d'euros, et dimanche sur le budget 2013, sont la c...

Il est quand même rassurant de savoir que seuls 19 % des météorologues croient à un changement climatique causé par l'homme. Malheureusement, ce ne sont pas ceux-là que les gouvernements écoutent pour imposer des taxes... Taxes réclamées entre autres par Al Gore, qui a sauté sur l'occasion de Sandy pour en rajouter une couche (voir à la fin de cet article).
 
Un physicien allemand dit qu'un changement climatique dû aux effets du CO2 humain n'est que « pure absurdité ».
 
Un article publié dans The Holocene montre qu'il y a 3200 ans « sécheresses et inondations extraordinaires faisaient partie d'une variabilité entièrement naturelle du climat de la région nord-ouest de la Chine ». Cela se passait pendant l'optimum climatique du moyen-holocène. Cela prouve qu'avec des niveaux « sains » de CO2...