Articles publiés le mardi 11 septembre 2012 (3 résultats)


Apparemment, quelque chose a frappé Jupiter durant les premières heures du 10 septembre (11:35 UT), déclenchant une puissante une explosion dans l'atmosphère de la planète géante. C'est l'astronome amateur Dan Peterson Racine, dans le Wisconsin, qui l'a observé en premier à travers son télescope « Meade LX200 12 ».
 
« C'était un flash blanc brillant qui a duré seulement 1,5 à 2 secondes »,  rapporte-il. Un autre astronome amateur, George Hall de Dallas, au Texas, a pris un enregistrement vidéo de Jupiter à ce moment, et a confirmé l'apparition de la boule de feu avec la capture d'écran vidéo (image d'illustration).
 
L'explosion a été probablement causée par un petit astéroïde ou une comète qui aurait frappé Jupiter. Des effets similaires ont été observés en juin et en août 2010. Une analy...

La source d'une odeur désagréable signalée dans la région intérieure de San Fernando n'a pas encore été trouvée, mais les fonctionnaires sont à sa recherche. Andrew Schlange, directeur général intérimaire de l'autorité de la Salton Sea, dit que la source pourrait être de nature biologique. Pendant ce temps, des rapports similaires provenants d'autres endroits continuent d'affluer.
 
Des dizaines de personnes dans le nord de la vallée de San Fernando ont signalé une odeur ressemblant à des oeufs pourris ce matin, une odeur qui est également signalée aussi loin que la vallée de Simi et l'Inland Empire.
 
Ce que disent les gens sur Twitter et Facebook sur cette odeur ? Brian Humphrey, un porte-parole des pompiers de Los Angeles, a déclaré que les appels ont commencés tôt ce matin et provienne...

Le cas d'Alan Smith est particulièrement exemplaire parce qu'il démontre tout simplement que les atteintes continuelles au pluralisme thérapeutique un peu partout dans le monde coûtent des vies au jour le jour.
 
Alan Smith ne doit ainsi sa vie qu'à l'insistance de sa propre famille qui a pu ainsi infléchir l'obstination incompréhensible du personnel soignant de l'hôpital où il était, qui ne voulait tout simplement PAS lui administrer de la vitamine C intraveineuse, en dépit d'évidences scientifiques très solides de son utilité!
 
Alan Smith est un fermier néo-zélandais qui était atteint de grippe (porcine), d'une pneumonie avancée, d'une leucémie et d'un scorbut (déficience ultime en vitamine C). Il saignait du nez, de la bouche et des intestins. Son état (coma) était jugé désespéré et les...