Articles publiés le lundi 04 juin 2012 (5 résultats)

Cinq millions d'agriculteurs brésiliens sont aux prises avec un procès contre la société américaine Monsanto, géant de la biotechnologie, poursuivie pour un montant de 6,2 milliards d'euros. Ils disent que la société d'ingénierie génétique a ramassé des royalties sur des cultures qu'elle prétend injustement lui appartenir.
 
Les agriculteurs affirment que Monsanto recueille injustement des profits exorbitants dans le monde entier chaque année sur des royalties provenant des récoltes de semences de «renouvellement». Les cultures de «renouvellement» sont celles qui ont été plantées avec des semences de la récolte de l'année précédente.

Bien que la pratique de l'agriculture de renouvellement soit ancienne, Monsanto n'est pas d'accord, exigeant des royalties provenant de toute la génération ...

Aujourd'hui, au  Parlement européen, le dernier comité consultatif devait voter pour ou contre l'ACTA ? le Comité DEVE (commission du développement), supervise le développement des pays du tiers monde et traite des questions de santé dans le monde. C'est  le quatrième et dernier des comités consultatifs qui a eu son mot à dire sur l'adoption ou le rejet de l'ACTA.

DEVE recommande au Parlement européen de rejeter l'ACTA par un vote écrasant de 19 contre 3 !
 
LE COMITÉ au développement, DEVE, rejoint ainsi les demandes des trois derniers comités consultatifs de la commission ITRE (Industrie, recherche, énergie), JURI (affaires juridiques), et LIBE (Libertés civiles) et recommande le rejet d'ACTA. Le fait que  l'ensemble de ces domaines de responsabilité recommandent unanimement le rejet d...

Vous connaissez, sans doute, le merlan, la dorade, le cabillaud, poissons familiers de tous... Mais connaissez-vous le panga ? Nom mystérieux totalement inconnu du public, il y a quelques années, le panga de son vrai nom « pangasius hypophthalmus » a envahi les étals des poissonniers, des hypermarchés seulement depuis 1996-1997.

Ce poisson nouvellement apparu connaît un succès de vente phénoménal, quelle est donc la raison de ce succès ? Son prix exceptionnellement bas : moins de 10 euros le kilo, deux fois moins cher que le cabillaud, une aubaine pour les consommateurs non avertis...

Est-ce donc là une création de la génétique moderne qui serait parvenu à inventer une nouvelle espèce de poissons ? On n'en est pas loin, car ce poisson élevé au Vietnam est le produit d'une culture indust...

Le 30 mai 2010, le journal israélien "Haaretz" publiait, en anglais, un article sous le titre "Israël déployant des sous-marins porteurs d'armes nucléaires à proximité de la côte iranienne" (lien).
 
L'information, selon le journaliste, avait été communiquée par un certain "Colonel O", le commandant de la 7ème Flotte israélienne. Suivait ce commentaire : "Ces sous-marins pourraient être utilisés si l'Iran continue ses programmes de production de bombes nucléaires". Le texte précisait, affirmant citer un officier de la marine israélienne : "D'une portée de 1500 kilomètres, les missiles de croisière des sous-marins peuvent atteindre n'importe quelle cible en Iran".
 
Une telle information, publiée dans un journal israélien, avait de quoi inquiéter. Elle laissait en effet entendre Israël prêt ...

Israël est en train d'équiper des sous-marins fournis par l'Allemagne avec des missiles de croisière à têtes nucléaires, affirme l'hebdomadaire allemand Der Spiegel à paraître lundi. D'après le magazine, Berlin a toujours nié que ces sous-marins puissent faire partie de l'arsenal nucléaire israélien.
 
Mais selon Der Spiegel, d'anciens hauts responsables du ministère de la défense allemand lui ont assuré que le gouvernement avait en fait toujours pensé qu'Israël équipait de munitions atomiques les submersibles d'attaque de classe Dolphin.

"Je confirme que nous avons des sous-marins allemands, ce n'est pas un secret", a déclaré le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères Yigal Palmor à l'AFP. "Pour le reste je ne suis pas tenu de me prononcer sur leurs capacités", a-t-...