Articles publiés le lundi 21 mai 2012 (4 résultats)

Le volcan Fuego, dans le centre du Guatemala, a commencé à cracher de la lave et des colonnes de cendres dans les airs, et les autorités ont augmenté le niveau d'alerte dans la région. Le volcan surplombe la ville touristique d'Antigua et est l'un des volcans les plus actifs de l'Amérique centrale.
 
L'Institut guatémaltèque de la séismologie, de la vulcanologie, de la météorologie et de l'hydrologie a indiqué par voie de communiqué que le volcan avait craché de la cendre à 5000 mètres dans les airs. Les écoulements de lave ont atteint une longueur d'un kilomètre.
 
Selon David de Leon, porte-parole pour l'Agence nationale de gestion des désastres, les autorités ont haussé le niveau d'alerte parce que le volcan est dans une étape d'effusion. Cette mesure comprend la fermeture des autoroutes...

Un séisme de magnitude 5,9 sur l'échelle ouverte de Richter a secoué à l'aube, la région de la ville italienne de Bologne, faisant 7 morts et provoquant des dégâts matériels notables. Sous l'impact, plusieurs maisons et clochers d'églises de la région se sont écroulés, et des hôpitaux ont été évacués par mesure de sécurité.
 
La forte secousse sismique a duré une vingtaine de secondes interminables. Elle a été ressentie dans tout le nord-est de la péninsule, de l'Emilie-Romagne à la Vénétie -une famille de touristes colombiens a raconté à l'AFP avoir été prise de panique à Venise -, et même plus légèrement en Lombardie, dans le Frioul ou en Toscane. Elle avait été précédée d'une première, qui n'avait pas causé de dommages, et suivie de deux autres, moins fortes.
 
La secousse s'est produite...

Le dimanche 20 mai 2012, huit seismes de magnitudes importantes ont eu lieu au large des côtes Japonaises. Pour rappel, des évènements similaires se sont déroulés en 2011, peu de temps avant le seisme de magnitude 9.0 qui a généré un tsunami dévastateur ainsi que la catastrophe de la centrale nucléaire tristement connue de Fukushima au Japon.

Il est encore trop tôt pour en tirer des conclusions, mais la crainte d'un nouveau seisme de forte amplitude et des dégats qu'il pourrait occasionner à la centrale de Fukushima, qui est déjà dans un état préoccupant, est très présent et justifié.

Une carte indiquant ces différents évènements sismiques est présente (lien).

Les seismes du 20/05/2011 en détails :
 
 • Magnitude 4,6 , profondeur: 17 km 20/5/2012 21:54
 • Magnitude 5,0 , profondeur: 10 ...

Le lac d'Okutama qui est la principale source d'eau potable de Tokyo, serait contaminé par les retombées de Fukushima.
 
La région montagneuse d'Okutama, à l'Ouest de Tokyo, semble avoir été atteinte par les retombées du site accidenté de Fukushima Daichi. Des concentrations de 100000 à 300000 Bq/m2 de Cs-137 y auraient été relevées avec certains points chauds présentant un débit de dose ambiante montant jusqu'à 1 µSv/h. Les montagnes et les forêts de cette région auraient en fait capté une partie des particules et des rejets gazeux échappés des réacteurs éventrés et disséminées par un vent soufflant vers le Sud le mardi 15 mars, juste après les explosions des unités n°. 2 et 4.
 
La région d'Okutama accueille la principale réserve d'eau potable alimentant la région de Tokyo mais est égalem...