Etats unis : La Russie retire 100 milliards de dollars d'obligations de la Fed


Selon les plus récentes données publiées par la banque centrale des Etats-Unis, « quelqu'un » viendrait de sortir 105 milliards de dollars d'obligations américaines de la Réserve fédérale...
 
Comme vous pouvez le voir, un retrait de cette échelle est sans précédent. La Fed fait beaucoup de choses. Elle fixe les politiques monétaires, régule les banques... Et elle est elle-même une banque. Elle joue un peu le rôle de banque trust pour les banques centrales étrangères, puisqu'elle se charge des bons du Trésor et des autres investissements que ces dernières voudraient laisser aux Etats-Unis. (C'est ce que sont les « dépôts-titres »)
 
Mais il arrive parfois qu'un pays ne désire pas conserver tous ses actifs aux Etats-Unis. Comme par exemple lorsqu'il est impliqué dans un affrontement géopolitique majeur et qu'on commence à parler du gel des actifs de ses citoyens les plus fortunés. (Notez cependant que pour les dépôts-titres de la Fed, nous parlons bien des actifs de la Russie, et non de ceux de ses citoyens)

graph_fed.gifIl est important de noter que le fait que ces actifs aient été retirés de la Fed ne signifie pas qu'ils ont été vendus. S'ils l'avaient été, nous nous en serions certainement rendu compte. Le marché des obligations américaines peut être liquide, si quelqu'un y vendait plus de 100 milliards de dollars d'obligations, il y aurait des répercussions et les rendements des obligations américaines augmenteraient brutalement. Rien de tel ne s'est produit la semaine dernière.
 
Il y a donc plus de chances que ces obligations aient été transférées vers une autre banque, probablement plus neutre. Peut-être qu'il ne s'agit de rien de plus que de placer des obligations en sécurité jusqu'à ce que la situation devienne plus plaisante. Il y a beaucoup de spéculation à ce sujet en ce moment.
 
Voici ce qu'en dit ZeroHedge :
 
« Cela ne pourra que pousser la Chine à mettre l'accent sur ses accords commerciaux bilatéraux et effectuer des échanges en roubles ou en renminbis, sans passer par le dollar. Peut-être qu'elle utilisera l'or, possibilité que le prix de l'or semble avoir détecté cette semaine, d'où son record à la hausse sur six mois. Les deux nations ne pourront que s'en trouver rapprocher, alors que le « diable impérialiste » que sont les Etats-Unis se retrouvera aliéné. »
Par Matt Phillips
 
La Russie et la Chine menacent de faire s'effondrer le dollar
 
La Russie a menacé d'abandonner le dollar et de causer l'effondrement de l'économie des Etats-Unis si des sanctions lui étaient imposées, mais Obama a toutefois signé l'ordre de sanction.
 
Reuters annonçait mardi dernier que Sergei Glazyev a déclaré que si les Etats-Unis venaient à imposer des sanctions à la Russie, Moscou pourrait abandonner le dollar comme devise de réserve et refuser de rembourser ses emprunts aux banques américaines. Il a ajouté que Moscou pourrait demander aux détenteurs de bons du trésor américains de les vendre si Washington ordonnait le gel des comptes de particuliers et d'hommes d'affaires russes aux Etats-Unis.
 
« Nous trouverions un moyen non seulement de réduire notre dépendance aux Etats-Unis jusqu'à l'annuler complètement, mais aussi de tirer beaucoup de bénéfices de ces sanctions », a dit Glazyev « Toute tentative d'imposer des sanctions à la Russie résulterait sur un effondrement du système financier des Etats-Unis et sur la fin de leur domination du système financier global »
Cette déclaration est étonnante en elle-même, mais la gravité de la situation devient d'autant plus évidente une fois son contexte pris en compte. La Chine s'est rangée du côté de la Russie dans le conflit avec l'Ukraine, et la Chine possède la plus grosse part d'obligations américaines. Si la Russie abandonnait effectivement le dollar, la Chine devrait faire un choix : conserver ses obligations pendant que le dollar s'effondre, ou se joindre à la Russie et suivre son exemple.
 
Les effets d'une vente coordonnée de leurs obligations par la Chine et la Russie  seraient bouleversants. Ils seraient l'équivalent de l'explosion d'une bombe atomique. Ce n'est pas une exagération que de dire qu'une telle action marquerait la fin d'une époque.
 
On pourrait penser que ce genre de menace pousse à réflexion et que les diplomates préfèreraient régler la situation pacifiquement. Mais Obama a signé aujourd'hui un ordre de sanction et révoqué les visas d'un certain nombre d'officiels du gouvernement russe. En réponse aux violences à Kiev, bien que nous disposions de conversations téléphoniques qui indiquent que la nouvelle coalition ukrainienne est responsable de l'ouverture de feu. Ajoutez à cela le fait que des représentants américains se soient entretenus avec des dirigeants néo-nazis avant le coup, et ces sanctions deviennent d'autant plus inappropriées.
 
Par Charleston Voice - Knowlogy (Note de l'auteur : J'aimerai remercier StormCloudsGathering pour avoir compilé les données utilisées dans cette vidéo)
 
Sources de l'article « La Russie et la Chine menacent de faire s'effondrer le dollar »
 
 • La Russie menace d'abandonner le dollar si des sanctions lui étaient imposées
 • Les Etats-Unis imposent des sanctions et des restrictions de visa aux officiels russes
 • La Chine et la Russie tombent d'accord au sujet de l'Ukraine
 • La Russie menace de faire s'effondrer l'économie des Etats-Unis si des sanctions lui étaient imposées
 
Liens connexes
 
 • Pékin et Washington s'affrontent en Ukraine
 • L'extrême droite émerge en Ukraine
 • Guerre en Ukraine ; le Conseil russe vote pour une intervention à l'unanimité




Commentaires 5

avatar de PH7
  • Par PH7 0 0
  • Cela ne devrait pas étonner quiconque ayant une once de bon sens ! En admettant que la Chine et la Russie fasse quelque chose contre la dette américaine, qui va se trouver obligé de suppléer à tout ça ? La réponse est pourtant simple, c'est l'UE, donc nous pauvres couillons à qui on ne demande pas le moindre avis ! D'un autre côté imaginons le pire et que le dollars ne vaille plus rien, coup dur pour la plupart des industries et des états, mais cela obligerait alors de trouver de nouvelles bases ce qui pourrait déboucher sur un peu plus de décence dans la répartition des richesses. En effet si les millions accumulé ne valent plus rien, seuls ceux qui ont quelque chose à échanger trouveront le moyen de vivre tandis que les autres n'auront plus qu'à survivre en inversion des rôles. Je le dis et le répète, l'argent ne nourrit pas, la culture potagère si ! Et posséder des terres que l'on ne cultive pas revient à ne rien posséder. D'un autre côté, d'après les infos entendues cet après-midi les ministres des finances auraient conclu un accord pour éviter la faillite des banques, par quel moyen ? Sûrement en tapant directement dans les liquidités déposées par les épargnants et en prélevant des fonds sur les impôts généraux donc en ruinant définitivement toute une partie de la société juste pour qu'ils aient de l'argent !!! Merci Moscovici ! L'argent est un bien mauvais maître et peut aussi être un très mauvais serviteur. Enfin face à leur pathétique attitude, je m'attend au pire !

avatar de Le-veilleur
  • Par Le-veilleur (Admin) 0 0
  • Tout à fait Philippe, et si tu te souviens bien, Chypre a été le laboratoire de test l'année dernière ! Le cours de l'or actuel indique bien la tendance, et les « sanctions exemplaires » de l'UE et des USA envers la Russie montrent bien la crainte ressentie face à l'ours russe. Il faut que la France se désolidarise des usa, nous couleront sinon avec eux...

avatar de PH7
  • Par PH7 0 0
  • Trop tard l'ami, le navire prend l'eau et tous se penchent du côté où il va sombrer !

avatar de Golden Awaken
  • Par Golden Awaken | site 0 0
  • Bonjour le veilleur, bonjour Ph7, selon moi, ce mouvement financier autour des obligations américaines est la preuve que le monde unipolaire voulu par les Etats Unis tire à sa fin avec tout ce que ça implique.... L'Histoire nous rappelle que les crises économiques mondiales n'ont apporté au Monde que souffrance et douleur. Mais ne serait-ce pas tout simplement l'effet recherché? (Voir ce documentaire en anglais : All Wars Are Bankers' Wars http://www.youtube.com/watch?v=5... Détruire pour reconstruire afin de sauver un système qui est à bout de souffle, voilà la solution qui nous est proposé. La question est de savoir si nous voulons nous laisser entrainer dans cette spirale infernale, et si oui, les coupables de ce funestre théatre n'auront qu'à se regarder dans un miroir. Nous sommes en présence d'un choix que seul nous sommes capable de faire en notre âme et conscience. Comme à mon habitude, je vous propose de terminer par la lecture d'un article qui en dit long sur l'économie réelle des Etats Unis : Meet The Brand New, And Shocking, Third Largest Foreign Holder Of US Treasurys (http://www.zerohedge.com/news/20... Bien Amicalement Golden Awaken.

avatar de Le-veilleur
  • Par Le-veilleur (Admin) 0 0
  • Salut à toi Golden Awaken. « Détruire pour reconstruire afin de sauver un système qui est à bout de souffle » colle très bien a la réalité et confirme une fois de plus la stratégie du choc. Effacement au passage de la dette, et hop, la machine est repartie... Merci à toi pour ces liens intéressants

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Evènements sociaux Economie »