videoActiver la rotation
soleil
Page Facebook
ActualitésLes news Etat de la planèteLa santé de notre belle terre Evènements sociauxAbus & dérives de notre société Faits diversRien n'est anodin A proposQui & pourquoi InscriptionRejoignez nous ! ConnexionIdentifiez vous
Effectuer la recherche dans :      Rechercher

Vous avez choisi l'article suivant...

+A  -a 8 commentaires 15587 lectures

Suisse : La banque la plus puissante au monde annonce « le crash »

google stumbleupon
Agrandir l'image [714x473]


Que je vous dise d'abord ce qu'est la BRI (Banque des règlements internationaux). La BRI, c'est en quelque sorte la banque des banques centrales, la banque de toutes les banques, la banque en chef. Une sorte de Météo France du vrai climat de la finance, mais au niveau mondial, et en beaucoup plus secret. Et ses dernières prévisions sont des plus alarmistes.
 
L'alerte que vient de lancer la BRI la semaine passée dans un rapport signé de son chef  Jaime Caruana est rouge cramoisi. Une vague immense, un véritable mur de dette, en train de se ruer sur nous. Un véritable crash cyclonique à nos portes.
 
Et ce n'est pas le recul mortifié de Ben Bernanke, patron de la Fed américaine, renonçant mercredi à limiter comme promis l'injection massive de 85 milliards de dollars chaque mois pour soutenir l'économie défaillante de son pays, qui va arranger quelque chose.
 
Célébrée par toutes les places boursières en état hallucinatoire avancé, cette annonce n'a pourtant rien de reluisant : elle reconnaît l'impuissance de l'ex-puissance américaine à redresser sa situation économique compromise sans injections permanentes de stimulants artificiels. Parallèlement, et malgré ces injections massives de liquidités, la Fed revoit une nouvelle fois à la baisse sa prévision de croissance pour 2013.
 
Le compteur affolé
 
William White, ancien économiste en chef de la BRI, confirme les prévisions sinistres de Caruana. Nous sommes retournés à une situation pire que celle qui prévalait à la veille de l'effondrement de Lehman Brothers en 2008, affirme-t-il.
 
« Toutes les déséquilibres antérieurs sont toujours là. Les niveaux d'endettement public et privé ont augmenté de 30 % par rapport à ce qu'ils étaient alors. »
Au final, selon le compteur affolé de The Economist, la dette mondiale court à grand pas vers le chiffre totalement extravagant de 52 mille milliards de dollars (51,594,469,960,484 $ - Dette publique mondiale au 21 septembre 2013).
 
C'est dire le poids des chaînes qui nous lient à nos prêteurs. C'est dire encore plus l'hécatombe qui menace ces derniers quand déferlera sur eux le tsunami impitoyable de cette dette infernale.
 
Fuite en avant éperdue
 
En plein débat mouvementé sur un plafond de la dette une nouvelle fois pulvérisée (au 15 octobre, c'est plié, selon leurs propres spécialistes), le Congrès US va probablement voter un nouveau déplafonnement de dernière minute. Que peut-il faire d'autre, sinon exploser instantanément ? Pas grave, même si, aux dires de William White, cette politique de folie scie les pieds aux pays émergents :
 
« Nous avons ajouté un tout nouveau problème avec des bulles sur les marchés émergents qui ponctuent un cycle d'expansion-récession. »
Le Japon va poursuivre son hara-kirienne fuite en avant. Endetté à 211 % de son PIB, il doit consacrer plus de la moitié de ses rentrées fiscales à rembourser les seuls intérêts de sa dette actuelle. Et 46 % de son budget 2013 ne peut être financé que par de la dette supplémentaire. Mais pas grave tant que les médias fermeront les yeux sur le seul résultat probant de cette politique : une augmentation conséquente du déficit commercial.
 
En Chine, les dettes privées sont passées de 8 à 23 milliards de dollars depuis 2008. Mais pas grave, tant que les ex-apparatchiks communistes pourront nous refourguer des chiffres de croissance que plus personne n'est en mesure de valider.
 
En Europe, le ratio d'endettement a augmenté en un an de 88,2 à 92,2 %. Mais pas grave tant que chanteront les sirènes ridicules de quelque président français claironnant que la crise est derrière nous.
 
Menace sur les comptes des particuliers
 
Bref, devant nos pieds, des gouffres en pagaille sont en train de s'ouvrir. Les acteurs sont tétanisés, dépassés depuis belle lurette. Que vont-ils faire ? Rien. Rien d'autre que d'assister impuissants au passage du cyclone dévastateur en tentant juste de reculer en catastrophe l'inéluctable trépas de leur système.
 
Rien d'autre que de se donner le droit, comme vient de le proposer une directive de l'Union européenne dans le plus assourdissant des silences médiatiques, de saisir d'autorité les comptes bancaires des particuliers pour combler, en vain, ses trous béants (la garantie des 100.000 euros a bon dos).
 
Sauf que désormais, cette issue fatale n'est plus seulement annoncée par quelques observateurs esseulés, mais par les plus hauts responsables au coeur même de leur empire condamné.
 
Traduction par yetiblog.org
 
Notes
 
La Banque des règlements internationaux (BRI pour Bank for International Settlements en anglais ou BIS) a été créée en 1930. C'est la plus ancienne organisation financière internationale. Son statut juridique est celui d'une société anonyme, dont les actionnaires sont des banques centrales. Elle est située à Bâle en Suisse, et surnommée la « banque centrale des banques centrales ».
 
Le capital de la BRI est composé d'actions appartenant à 60 banques centrales, son capital étant divisé en 600.000 actions, dont la moitié appartiennent aux banques centrales d'Allemagne, d'Angleterre, de Belgique, de France, d'Italie et des États-Unis d'Amérique. Ce sont les gouverneurs de ces six banques centrales qui se partagent la direction de la BRI, avec les gouverneurs des banques centrales du Canada, de Chine, du Japon, du Mexique, des Pays-Bas, de Suède et de Suisse, et le président de la Banque centrale européenne (wiki).

Vous avez aimé cet article ?  

Sources :
 • yetiblog.org
 • conscience-du-peuple.blogspot.fr
 • investmentwatchblog.com
 • frappermonnaie.wordpress.com
 • telegraph.co.uk
 • zerohedge.com

Mots clés : BRI - Banque des règlements internationaux - prévisions alarmistes - crash financier

Commentaires (8)

  • PH7 › le 23/09/2013 à 19h08

    1372712505_phil-moi-1.jpgPH7 a écrit : Enfin, le dénouement arrive, il est temps. Je ne me réjouis pas plus que ça des conséquences, car pour masquer leurs incompétences ils risquent fort de nous mener un baroud d'honneur, histoire de masquer leurs erreurs derrière une horreur encore plus grande. Le plus grand problème réside dans le fait qu'après ce sera toujours les mêmes qui mèneront la barque car les peuples auront oubliés le jeu qu'ils nous ont forcé à jouer tandis qu'eux se feront passer pour les sauveurs de l'humanité. A moins que .... !

  • Le veilleur › le 28/09/2013 à 12h21

    1335197656_moi2.jpgLe veilleur a écrit : Bonjour Philippe, heureux de ton retour, même si il n'est que momentané. Je me tâte à propos de ce «dénouement», car cela fait un moment que ca dure, et à chaque fois la planche à billet et le rehaussement du plafond fait repartir la machine économique américaine... La perte de la face d'Obama face à la Syrie a reporté cette guerre qui les aurait sauvés, mais j'ai le sentiment qu'ils vont nous faire encore un peu «mijoter» avant de laisser tomber le couperet. Tout semble indiquer que le but recherché est un grand désordre social qu'ils ont hâte de mater pour finaliser leur nouvel ordre mondial.

  • PH7 › le 28/09/2013 à 16h25

    1372712505_phil-moi-1.jpgPH7 a écrit : Dans l'ordre des choses : spoliation des richesses par le vol à main armée --voir ce qui s'est passé au kenya et son or -article sur chaos-controle.com - -- puis destruction des terres et ressources - voir les forages à Jouarre - alors qu'ils savent que la fracturation hydraulique est une aberration financière et écologique , empoisonnement des cultures et destruction contrôlée des pollinisateurs de manière à ce que les populations ne puissent plus se nourrir , parallèlement expropriation des habitants -- article Israël asperge d'eaux d'égouts la ville palestinienne -- augmentation de la misère généralisée -- réduction des possibilités d'emploi, réduction des salaires, expulsions d'habitants avec saisie de leurs maisons, actions pour empêcher les gens de survivre -- affaire de Marseille et des jardins sur toits, ... -- explosion des dettes des états, spoliations des épargnes ----- Bref le but étant de rendre les pays et les peuples ingérables, leurs vendre armes, drogues, alimentation empoisonnée, les faire s'entretuer puis faire intervenir les robots --beaucoup plus fiables que les personnes car sans état d'âme-- et lorsque tous les peuples seront totalement à genoux, apporter un semblant de paix avec leurs solutions totalitaires mais incontournables et s'assurer du pouvoir total et absolu dans un monde qui ne ressemblera plus à rien. Le gros du problème français vient de nos élus et du conseil constitutionnel qui ne joue plus leurs rôles visant à protéger le peuple qu'ils dirigent, mais aussi des citoyens natifs et d'importation qui exigent toujours plus de lois pour maintenir leurs avantages au détriment des autres. J'ai beau être humaniste, il y a des moments où je deviendrai REVOLUTIONNAIRE SANGUINAIRE sans pitié pour ceux qui contribuent à alimenter et entretenir ce système qui les pousse à notre perte. Bon, j'ai tout mis dans le désordre mais où est l'ordre aujourd'hui ?

  • archipepi › le 08/01/2014 à 04h49

    inconnu.jpgarchipepi a écrit : Ce sont les raisons pour lesquelles la troisieme guerre mondiale est inevitable.

  • Le veilleur › le 08/01/2014 à 14h05

    1335197656_moi2.jpgLe veilleur a écrit : En réponse à «archipepi» (commentaire du 08/01/2014 à 04h49)archipepi dit : Ce sont les raisons pour lesquelles la troisieme guerre mondiale est inevitable.› Cette guerre semble déjà en cours, seulement elle est différente des autres, puisqu'avec les nouvelles technologies, les armes sont différentes...

  • POWDER › le 01/04/2014 à 10h48

    1394825463_images.jpgPOWDER a écrit : En dehors de nos problèmes materiels,et des moyens(vains) voulant etre mis en oeuvre par un certain pouvoir,guerre mondial ou autre solution funeste,moi,je crois qu'un grd changement aura lieu.et qui dépassera la seule décision humaine ! Ns avons la preuve,sur Terre,que des entités d'évolution supérieure étaient là bien avt nous...l'archéologie non camouflée,apparition d'ovnis faisant foi ! La Terre ne ns appartenant pas et ce Magnifique Jardin d'Eden sera préservé...malgré nous !

  • Le veilleur › le 01/04/2014 à 17h39

    1335197656_moi2.jpgLe veilleur a écrit : En réponse à «POWDER» (commentaire du 01/04/2014 à 10h48)POWDER dit : En dehors de nos problèmes materiels,et des moyens(vains) voulant etre mis en oeuvre par un certain pouvoir,guerre mondial ou autre solution funeste,moi,je crois qu'un grd changement aura lieu.et qui dépassera la seule décision humaine ! Ns avons la preuve,sur Terre,que des entités d'évolution supérieure étaient là bien avt nous...l'archéologie non camouflée,apparition d'ovnis faisant foi ! La Terre ne ns appartenant pas et ce Magnifique Jardin d'Eden sera préservé...malgré nous !› Salut Powder. Je ne sais pas ce que tu entends pas «entités d'évolution supérieure ». Peut être fais tu allusions à une race extra-terrestre, et c'est en effet une possibilité qui pourrait répondre à de nombreuses questions. De nombreux faits prouvent leur existence, et peut être bien ont ils étés présents dans notre lointain passé, mais la question qui me turlupinent, et à laquelle personne n'a su répondre est : Qu'attendent ils ? Pourquoi se contentent ils de nous observer ? Il existe aussi une autre possibilité peu souvent évoquée : Que notre civilisation ait déjà existé, qu'elle ait été anéantie par une catastrophe naturelle, ou qu'elle se soit simplement exterminée elle même comme nous sommes en train de le faire... Quant à ce qui nous attend, j'aimerais être aussi optimiste que toi, mais plus le temps passe, et plus il sera difficile pour nous de reprendre nos droits.

  • leogui › le 24/07/2014 à 00h09

    inconnu.jpgleogui a écrit : Avez vous lu dans les années 90 : Ah! qu'elle est jolie la guerre économique! Je crois bien que c'est le titre ... OUI, nous y sommes , en pleine guerre , d'un genre nouveau , insidieuse parfois silencieuse.

  • Ajouter un commentaire
    Vous devez être connecté pour ajouter un commentaireInscription | Connexion

Autres articles dans la catégorie « Evènements sociaux › Economie »

vignette_50x50_1405595857_brics_New_Development_Bank.jpg

BRICS : Création de la « New Development Bank », un défi au FMI et à la Banque mondiale !

| 1574 lectures | 2 commentaires

« C'est officiel, lors de la réunion au sixième sommet annuel à Fortaleza, au Brésil,... » Lire l'article »

vignette_50x50_1404747756_affiche-cubaine_poutine.png

Russie : Poutine effacera 90% de la dette cubaine

| 1177 lectures | aucun commentaire

« Alors que la liste énorme des ennemis de l'occident et de l'empire américain s'agrand... » Lire l'article »

vignette_50x50_1404653804_us-dollar-bills-down-the-toilet.jpg

France : Le Président de la Banque de France menace de tourner le dos au dollar et de se jo...

| 7175 lectures | 5 commentaires

« En « Punissant » la France par l'amende infligée à la BNP, les États-Unis ont tout... » Lire l'article »

vignette_50x50_1401979057_schist_oil_end.jpg

Etats-Unis : Fin du Gaz de schiste, le nouveau rêve américain anéanti

| 1520 lectures | aucun commentaire

« Les réserves de gaz de schiste aux Etats-Unis seraient finalement 96% inférieures à ... » Lire l'article »

vignette_50x50_1401973420_4101661.jpg

France : L'Etat pourra bientôt récupérer l'argent des comptes bancaires inactifs

| 701 lectures | aucun commentaire

« Près de 4 milliards d'euros sont potentiellement concernés par la mesure, rien que ç... » Lire l'article »