Vaccination : En perte de vitesse, Big pharma veut modifier le carnet de santé


C'était à prévoir, et l'on peut même s'étonner que cette mesure n'ait pas été initiée plus tôt quand on est coutumier de la politique vaccinale des géants de l'industrie pharmaceutique, et de son entêtement à vouloir à tout prix faire bénéficier l'ensemble des habitants de la planète des « bienfaits » de leurs vaccins.

Je n'ai pas encore tous les éléments en main pour en juger, mais au vu de cette information relayée par le quotidien sciences et avenir, tout porte à croire que nous allons assister à un fichage vaccinal, et qu'il sera de plus en plus difficile aux familles ou individus réticents à ces pratiques de passer au travers des mailles du filet.

En effet, il est question ici d'une expérimentation consistant à remplacer le carnet de santé papier par son homologue électronique, excluant toute possibilité de perte ou d'obsolescence. J'imagine qu'il sera assez aisé une fois ce système généralisé, de croiser cette base de données avec celle détenue par la sécurité sociale (numéro INSEE).

Bien que la CNIL semble opposée à l'utilisation d'un numéro unique d'identification des personnes physiques (Étude de législation comparée n° 181 - décembre 2007), des pressions de lobbies pharmaceutiques pourraient aisément changer la donne dans l'avenir, permettant ainsi aux professionnels de santé de savoir facilement qui a été vacciné ou pas.

Ce nouveau projet pourrait s'avérer salvateur pour Big pharma qui enregistre une forte baisse des vaccinations, baisse due à une méfiance grandissante de la population qui constate de plus en plus les effets secondaires dévastateurs des vaccins.

Le Veilleur

Un carnet de vaccination électronique testé en France

5 régions françaises expérimentent le carnet de vaccination électronique, qui pourrait remplacer un jour la version papier jugée obsolète par des médecins.

Parce qu'un adulte sur deux n'a pas aujourd'hui de carnet de santé, d'où un risque de sous ou sur-vaccination, un carnet de vaccination électronique (CVE) va être testé pendant un an en Auvergne-Rhône-Alpes, région pilote, à l'initiative de médecins libéraux.

Cette expérimentation débutera mardi 26 avril sur une zone de 230.000 habitants, allant de l'est de la Métropole lyonnaise à Bourgoin-Jallieu (Isère) et choisie en raison de sa mixité urbaine et rurale.

, a expliqué lundi 25 avril 2016 lors d'une conférence de presse le docteur Jean Stagnara, membre de l'Union Régionale des Professionnels de Santé (URPS) Médecins Auvergne-Rhône-Alpes.

Générer des rappels de vaccination

Un premier bilan sera réalisé en mars 2017, qui permettra d'envisager un déploiement du CVE à l'échelle nationale.

, a ajouté ce pédiatre, co-porteur du projet avec le docteur Jean-Pierre Enrione-Thorrand. L'expérimentation sera menée jusqu'en octobre 2016 auprès de cinq pédiatres, cinq généralistes, deux pharmaciens, deux sages-femmes et deux infirmiers. Elle sera ensuite élargie à 200 professionnels de santé sur le territoire ciblé.

Cette initiative s'inscrit dans le cadre du programme Territoire de Soins Numériques (TSN) lancé par le gouvernement en septembre 2014 et porté par l'Agence Régionale de Santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes. Une expérimentation de « carnet vaccinal électronique » est également menée dans quatre autres régions : Ile-de-France, Aquitaine, Bourgogne et Océan Indien. Selon le Dr Stagnara, une réunion est prévue en mai pour faire le point sur les avancées.

Le carnet de vaccination papier se perd et véhicule des informations obsolètes très rapidement, a souligné le Dr Enrione-Thorrand. C'est un problème que le CVE réglera car il sera mis à jour en temps réel et s'intégrera à toutes les données médicales du patient pour optimiser la consultation médicale.

, a-t-il noté. En outre, il « permettra de générer des alertes automatiques lorsque la date de rappel est arrivée ». Pour le médecin, sa généralisation devrait permettre en outre de « connaître l'état vaccinal de la population française ».

Par Hugo Jalinière



Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Evènements sociaux Santé »