Une orque blanche découverte, un symbole pour les chercheurs


Pour la première fois une orque mâle adulte blanche a été vue dans la plus grande réserve marine de Russie (autour des Commander Islands, en Russie Orientale), sa nageoire dorsale de 2 mètres de haut lui a valu le nom de Iceberg.

Sa couleur est probablement due au fait qu'il soit albinos, ce qui rendrait cette découverte encore plus remarquable car ces créatures sont réputées pour leur système immunitaire plus faible. Cependant, si Iceberg est le premier adulte entièrement blanc observé, de jeunes mammifères marins albinos, tels que des orques mais aussi des baleines ont déjà été aperçus. Pour Erich Hoyt, codirecteur du FEROP (1) et chercheur au Whale and Dolphin Conservation, c'est un symbole de tout ce qu'il y a de pur, de sauvage et d'excitant à découvrir dans l'océan.

La découverte de cette orque blanche est un symbole d'autant plus fort pour cette région, alors que la surpêche et les exploitations de pétrole et de gaz y font fureur. Cette situation crée une menace considérable, notamment pour les mammifères marins, de par la pollution sonore, le trafic marin et les possibles catastrophes (marées noires, etc.).
Par ailleurs des chercheurs du FEROP tentent de prouver que deux types d'orques existent, les "résidents" (sédentaires), qui se nourriraient principalement de poissons et dont Iceberg ferait partie, par opposition aux "transients" (nomades) qui se nourriraient de mammifères. La démonstration de cette thèse permettrait d'augmenter leur protection.




Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Etat de la planète Divers »